Avant Standard-FC Malines (ce mercredi), les cinq attaquants liégeois n’ont inscrit que 6 buts depuis le début du championnat

À Sclessin, 9 joueurs se sont partagé les 15 buts inscrits par le Standard en championnat depuis le début de la saison. Dont Ivan Santini et Renaud Emond, qui ont pris en charge, à eux deux, un tiers des réalisations signées par l’équipe liégeoise (5).

Si, dans le secteur offensif, le Standard avait complètement loupé son mercato estival 2014 en transférant Tony Watt, Vinicius Araujo, Jonathan Viera et Jeff Louis (seul Igor De Camargo avait réussi à tirer son épingle du jeu), il est clair que Yannick Ferrera n’a pas encore trouvé, en front de bandière, la formule idéale. Que retenir du parcours des cinq attaquants qui composent, aujourd’hui, son effectif ?

  1.  De tous, c’est Mohamed Yattara, transféré de Lyon pour un montant de 2,2 millions d’euros, qui a le plus joué (485 minutes). Aligné dans 10 des 12 matches disputés jusqu’ici sur la scène du championnat et titularisé à 6 reprises (personne n’a fait mieux non plus), l’international guinéen est, à l’inverse, celui qui présente les statistiques les plus négatives. Zéro but et zéro assist !

  2.  Sur le plan de l’efficacité, le jeune (18 ans) Benjamin Tetteh se démarque : un but (contre Westerlo) en 90 minutes de jeu. Cela lui vaut d’occuper la 4e place des joueurs les plus efficaces de division 1 après l’Ostendais Godwin Saviour (1 but, 7 minutes de temps de jeu), le Mouscronnois Dimitri Mohamed (1 but, 54 minutes) et l’Anderlechtois Stefano Okaka (7 buts, 609 minutes). Ivan Santini occupe le 18 e  rang de la hiérarchie, Renaud Emond le 19 e .

  3.  Arrivé à Sclessin à l’aube de la 7 e  journée de compétition, Renaud Emond a inscrit 2 buts sous la vareuse rouche. Contrairement à ce que beaucoup seraient tentés de croire, le ratio but/temps de jeu (1 but toutes les 167 minutes de jeu) de l’attaquant gaumais s’est amélioré depuis son départ de Waasland/Beveren, où il avait carburé, durant les six premières journées de compétition, à une moyenne d’un but toutes les 239 minutes. Beaucoup plus étonnant, Emond est parti sur des bases plus élevées que celle de la saison dernière, lorsqu’il avait inscrit 14 buts (en 34 matches et sur un total de 2.549 minutes jouées) sous le maillot waeslandien. Il était alors à une moyenne d’un but toutes les 182 minutes de jeu, pour, rappelons-le, 167 aujourd’hui.

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire