Mehdi Bayat veut faire « passer un message très fort » aux supporters

Suite aux incidents entre le Sporting de Charleroi et le Standard de Liège dimanche dernier (victoire 2-3 des visiteurs), la direction liégeoise a tranché.

Le PHK et les Ultras Inferno seront privés de tickets pour les deux prochains déplacements, soit contre Saint-Trond le 1er novembre et Zulte Waregem le 27 novembre. De plus, ils ne disposeront plus d’aucune facilité organisationnelle pour les rencontres à domicile jusqu’à nouvel ordre.

« Je n’ai pas de commentaires à faire sur des décisions prises par le Standard de Liège. De notre côté, la décision de déposer une plainte a été prise car nous pensons que nous devons faire passer un message très fort et pas simplement aux supporters du Standard mais aussi aux nôtres« , a confié Mehdi Bayat, administrateur-délégué du Sporting de Charleroi, dans l’émission « C’est vous qui le dites ! » de Benjamin Maréchal.

Et d’ajouter : « Ce n’est pas la première fois qu’il y a ce type de problème. Dans le cadre précis dont nous parlons, il y a une incidence sur le résultat du match. Donc, finalement, les supporters du Standard sont aujourd’hui portés comme des héros car ils ont permis de gagner 5 à 10 minutes sur le match et ils ont permis, en quelque sorte, à l’entraîneur de recadrer ses joueurs pendant cette pause. Cela s’appelle un temps mort en basket mais cela n’existe pas normalement dans le football. Donc, la prochaine fois que le Sporting de Charleroi sera mené au résultat, nos Ultras vont lancer des fumigènes sur le terrain et cela permettra à mon entraîneur d’avoir un temps mort. Il faut être plus sérieux que cela« .

A la question de savoir si la principale raison d’introduire cette plainte est de pouvoir rejouer le match, Mehdi Bayat est catégorique : « La probabilité que ce match puisse être rejoué est vraiment très infime. Quand on dépose une plainte, il faut réclamer quelque chose. Je ne vais pas réclamer la pendaison sur la place publique de ces supporters. On est dans une démocratie et il faut respecter les lois et les règles qui existent. Nous déposons donc simplement une plainte à l’Union belge et nous réclamons quelque chose qui est finalement une punition pour conscientiser ces supporters que s’ils agissent de cette manière, ils pénalisent leur club. C’est cela qui est important« .

« Nous n’attaquons pas l’Union Belge, nous n’attaquons pas le Standard de Liège, nous n’attaquons pas l’arbitre, ce qui est important pour nous est d’entrer une réclamation en bonne et due forme. On ne va pas laisser passer ce qui s’est déroulé dimanche au stade du Pays de Charleroi« , a-t-il conclu.

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire