Charleroi-Standard : Un match à huis-clos pour les « Rouches »

La commission des litiges de l’Union belge a rendu son verdict dans l’affaire « Charleroi-Standard ». Le club liégeois écope d’un match à huis clos (plus un autre avec sursis). La plainte des Zèbres, qui n’avaient pas envoyé de représentants à la Maison de Verre, a été jugée « non fondée ».

Après de longs mois de procédures et d’hésitations : la victoire du Standard est donc entérinée.

Le Standard était sous le coup d’un sursis depuis le tifo « anti-Defour ». Les incidents provoqués par les supporters liégeois à Charleroi ont fait « sauter » ce sursis. Si de nouveaux débordements devaient intervenir avant le mois de mars 2017, le club liégeois pourrait se voir infliger un autre match devant des tribunes vides.

L’Union belge doit encore décider de la date du match concerné par ce huis-clos. Pour des raisons pratiques, il est hautement improbable que ce soit déjà pour ce week-end.

Le Standard se donne le temps d’analyser le dossier en profondeur avant d’éventuellement contester cette sanction. Le club communiquera à ce sujet avant la fin de la semaine.

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire