Un mois après son arrivée, Valdes pèse-t-il ?

Transfert surprise de la fin du mercato, Victor Valdes est présent au Standard depuis, déjà, un mois. Une période pendant laquelle le gardien espagnol est passé par toutes les émotions.

A peine arrivé que Victor Valdes était déjà bombardé titulaire contre OHL. Une rencontre dans un stade loin du clinquant du Camp Nou qui n’aura pas perturbé le portier espagnol.

Face aux Louvanistes, Valdes a fait le taf. Sans lui, le Standard ne serait peut-être pas reparti avec les 3 points. Ce match reste sa référence depuis qu’il est chez nous.

Quelques jours plus tard, contre Genk, en Coupe, l’Espagnol sortait un match sobre mais devait s’avouer vaincu pour la première fois.

Contre Saint-Trond, en revanche, Valdes s’est montré coupable sur le premier goal encaissé par le Standard en ratant totalement sa sortie, précipitant ainsi ses couleurs vers la défaite. Sur le second but des Canaris, sa sortie pouvait elle aussi poser question.

La blessure

Après ce match à oublier, le champion du monde s’occasionnait une petite blessure à la cuisse. L’espace de deux rencontres, à Westerlo et contre Charleroi, c’est donc Guillaume Hubert qui retrouvait le poste de titulaire.

Et c’est donc contre Anderlecht que Valdes a fait son retour. Une rencontre où il a dû se retourner à trois reprises. Peut-être un peu vite au sol sur le premier goal, il ne peut en revanche rien faire sur les deux suivants.

Sans lui, contre OHL, le Standard ne serait peut-être pas reparti avec les 3 points

Quel apport ?

En terme comptable, sur ces 3 rencontres de championnats, Victor Valdes aura fait gagner 3 points à son équipe mais en aura aussi fait perdre 3 (ou du moins 1 certain). Le bilan est donc nul.

En terme d’expérience, il est évidemment encore bien trop tôt pour le dire mais on imagine que ses conseils, Guillaume Hubert les écoute attentivement.

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire