Anderlecht-Standard: un bon Vertenten, malgré deux penalties oubliés

Notre consultant arbitrage Stéphane Breda est revenu sur les phases du Clasico Anderlecht-Standard. Pour lui, les penalties de Dossevi et Edmilson ont été oubliés.

1. Il a bien géré le match

Le match de Bart Vertenten est paradoxal. Je lui donne une très bonne note car il a bien géré la rencontre, et pourtant il a commis plusieurs erreurs. En fait, je considère qu’une prestation est positive si le referee a bien contrôlé une partie délicate et si ses erreurs n’ont pas influencé le résultat. Dans un match potentiellement explosif, car le Standard était obligé de gagner alors qu’Anderlecht voulait revenir sur Bruges, il a bien contrôlé les joueurs, qui ont d’ailleurs rarement rouspété. Bart Vertenten parle moins que d’autres mais son style passe bien, il est respecté. Résultat : il y a eu beaucoup moins d’étincelles que dans d’autres Clasicos, hormis l’épisode Valdés-Kara. Parlons maintenant des phases chaudes !

2. Le 1-0 peut se discuter…

Avant le sprint d’Acheampong pour offrir le 1-0 à Suarez, Djuricic arrache le ballon à Fai. Je comprends que M. Vertenten ne siffle pas car il peut voir là un fait de jeu, un contact fortuit. S’il siffle… je comprends aussi car on peut tout aussi bien estimer qu’il y a une poussée. Disons que ça compense peut-être la phase suivante, sur le plan du résultat… Et pour Anderlecht, il vaut parfois mieux un coup franc qu’un penalty ! Je plaisante…

3. Penalty de Dossevi !

À la 28 e , Dossevi accroche Büttner sur la ligne du rectangle. Et je rappelle que les lignes font partie de la surface qu’elles délimitent. Il y avait donc penalty mais il était humainement très difficile pour l’arbitre de le voir. Et un 5 e  arbitre, comme ce sera le cas en playoffs 1, aurait été placé de l’autre côté de la cage…

4. Penalty aussi d’Edmilson

Juste avant le 2-2, Edmilson commet un penalty-hands. Le geste du bras est évident. Là, je suis davantage surpris que Bart Vertenten ne siffle pas, alors qu’il est bien placé. Mais Anderlecht marque une minute plus tard, ce qui rétablit une certaine forme de justice.

5. Valdés-Kara : bien vu !

Valdés se plaint d’un coup de coude de Kara, qu’on ne voit pas, puis les deux joueurs s’empoignent, Valdés prenant même le Mauve à la gorge. Deux cartes rouges seraient logiques, dans l’absolu. Mais Bart Vertenten gère bien la situation avec deux cartes jaunes, car les rouges pourraient mettre le feu aux poudres. Il tient bien compte du contexte du match.

6. Defour se retient…

À la 77 e , il y a un tacle de Defour sur Trebel et certains réclament la carte rouge. La carte jaune donnée par Bart Vertenten est la bonne décision : Defour n’a pas les deux pieds en avant comme Maric la semaine dernière, il est dans la fin de son mouvement et se retient…

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire