Vous êtes ici
Home >> Walfoot >> Le Standard manque de poids offensif, un Antwerp cynique s’impose

Le Standard manque de poids offensif, un Antwerp cynique s’impose

Le Standard devait réagir, mais fut un peu trop timide avant d’être mené sur un (petit) pénalty. Les Anversois se sont alors repliés pendant toute la seconde période et ont tenu bon, pouvant même assurer leur succès dans les derniers instants.

Pour son second retour à Sclessin avec le Great Old, Laszlo Bölöni avait aligné pratiquement tous ses anciens Rouches. Michel Preud’homme s’adaptait lui en relançant Agbo à la place de Bastien, Carcela retrouvait sa place sur le flanc au détriment de Djenepo.

Les supporters liégeois avaient donné le ton avant le coup d’envoi par deux tifos, les joueurs principautaires répondaient présents sur la pelouse. Le premier quart d’heure était à mettre à l’avantage des Rouches, Cimirot et Marin ont d’ailleurs bien failli ouvrir le score, mais le Bosnien était hors-jeu avant de conclure, l’envoi à distance du Roumain tapait lui le poteau.

L’Antwerp allait rentrer progressivement dans son match et commençait à se montrer dangereux grâce aux mouvements de Mbokani. Le Congolais allait lui aussi trouver le poteau face à Ochoa, mais c’est en obtenant un pénalty qu’il allait se montrer décisif, juste avant le repos. Poussé assez légèrement par Fai, l’ex n°9 des Rouches offrait l’opportunité à Refaelov d’inscrire à 0-1, l’ancien chouchou de Preud’homme prenait Ochoa à contrepied.

La deuxième mi-temps allait surtout se résumer à un Antwerp fortement replié devant Bolat et à un Standard trop peu incisif. Preud’homme avait réagi à l’heure de jeu en sortant Agbo pour Djenepo. Il fallait attendre tout de même la 77e pour qu’une belle occasion se profile, mais Maxime Lestienne ratait totalement son tir après un bon service de Marin. Luyindama n’avait pas plus de réussite en reprenant un coup-franc du Roumain du front.

Orlando Sa montait à son tour, mais Arslanagic et Van Damme ne lâchaient rien dans les duels. Nazaryna manquait même le break sur un contre, c’est Lamkel Zé qui s’en chargera durant les cinq minutes de temps additionnel.

Avec un deux sur douze depuis la reprise, la formation liégeoise pourrait quitter le Top 6 ce dimanche si Saint-Trond venait à s’imposer. L’Antwerp consolide par contre sa place sur le podium et revient à six unités du leader genkois.

Facebook Comments
Similar Articles

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top