Les présidents du standard de Liège

Si le Standard est ce qu’il est aujourd’hui, il le doit à une série de présidents charismatiques qui ont fait évoluer et ont mené à bien le club durant les périodes de gloire mais aussi les périodes plus sombres. Joseph Debatty a été le premier président élu par les autres membres lors de la création officielle du Standard FC. Nous sommes alors en 1898. Durant les dix premières années, ils se sont néanmoins passés le flambeau à plusieurs reprises. En effet, c’était plus pratique afin de pouvoir combiner cela avec le côté professionnel des joueurs.

Avec le déménagement vers Sclessin, Maurice Dufrasne a pris les choses en main. Durant 22 ans, il allait amener le club en Division 1 et en faire un club fort. Ses efforts se sont essentiellement tournés vers les infrastructures qui sont toujours présentes. C’est donc pour prouver cette reconnaissance envers lui que le stade porte son nom.

Une nouvelle étape est franchie avec la mise en place de la politique de Paul Henrard. L’arrivée de l’industriel liégeois annonçait alors une période dorée pour le Standard. Avec la gérance du club au quotidien par Roger Petit, le duo liégeois allait faire du Standard un club puissant en Europe. Et malgré le fait qu’Henrard venait encore voir chaque semaine le Standard, il décida de se retirer de la présidence après 25ans de bons et loyaux services.

Pour Charles Huriaux, ce fut une expérience mitigée. Sportivement, il a atteint les sommets avec cette finale de Coupe d’Europe contre Barcelone. Cependant, sur le plan extra-sportif, il a connu l’Affaire. Cela a coûté beaucoup de travail à l’industriel liégeois.

Sous Jean Wauters et plus tard sous André Duchêne, le club a connu une période maigre à la suite de ces révélations. Sous leur impulsion, le stade a été modernisé et Sclessin est devenu un des stades de l’Euro 2000. Sportivement, les deux supporters n’ont cependant pas apporté ce qu’on attendait d’eux malgré de lourds investissements.

Entre 2000 et 2011, le club est géré par un conseil d’administrateurs duquel Reto Stiffler est président. C’est le premier étranger à être désigné Président du Standard. Avec le soutien du conseil d’administration, il a apuré les dettes accumulées les dernières années et a ramené au club son lustre d’antan.

Entre juin 2011 et juin 2015, le club est présidé par l’homme d’affaires belge Roland Duchâtelet.

Depuis le 24 juin 2015, l’homme d’affaires liégeois Bruno Venanzi est le président du Standard de Liège.

Commentaires

Commentaires