Histoire

D’une certaine manière, tout commence en 1898 lorsqu’une poignée d’élèves décident de créer un nouveau club de football dans la ville de Liège. Les membres-fondateurs posent alors quelques jalons qui vont déterminer le destin de ce club qui deviendra, au fil du temps, un mastodonte du football belge. Le nom, d’abord, puisqu’un vote scella, à une voix près, le patronyme actuel. Ensuite, les couleurs qui sont toujours celles portées actuellement. Dès sa fondation, le club s’appellera Standard et évoluera en rouge et blanc. Après quelques années d’existence, le club rejoignit l’élite pour ne jamais la quitter.

Du petit club des origines, le Standard de Liège grandit et se développe tellement qu’il devient le 3ème plus grand club belge derrière Anderlecht et Bruges aussi bien sportivement qu’économiquement. Mais c’est sur le plan sportif que le club va entériner cette place dans le Top 3 en remportant, depuis 1954, dix titres de Champion et 8 Coupes de Belgique. Parmi les héros de cette formidable ascension, citons Roger Petit, ancien joueur et capitaine devenu secrétaire général et qui professionnalisa le club à partir des années 50 en collaboration avec le président de l’époque, Paul Henrard.

Evidemment, nombreux furent ceux qui gravèrent leur nom dans les colonnes du stade Maurice Dufrasne à commencer par André Rioul qui amena le premier titre au club, René Hauss et ses 3 couronnes de champion, Raymond Goethals qui en compte 2 et plus près de nous, Lazlo Boloni et Michel Preud’homme qui fut le seul à remporter le titre comme joueur et comme entraineur. Voilà pour les coaches.

Parmi les légendes du ballon rond, citons, en vrac : Jean Nicolay, Wilfried Van Moer, Eric Gerets, Sergio Conceiçao, Axel Witsel, Marouane Fellaini, Mehdi Carcela ou encore Michy Batshuayi. Parlons également de l’extraordinaire lignée de gardiens de but qui a vu se succéder, excusez du peu, Joseph Paty, Jean Nicolay, Christian Piot, Michel Preud’homme, Gilbert Bodart, Vedran Runje, Sinan Bolat et Jean-François Gillet.

Au cours de son histoire, le club a connu des victoires fabuleuses et des périodes creuses. Mais, toujours, il a pu compter sur l’implication d’une équipe, d’un staff et de l’incroyable ferveur d’un public qui ne les abandonna jamais. C’est sans doute ce qui place le Standard de Liège sur une case à part de l’échiquier du football belge.

Quand la passion du club se révèle dans le cœur du supporter, qu’elle soit transmise au sein des familles ou surgissant spontanément dans la vie des uns et des autres, elle ne vous lache jamais et vous fera chanter : « Le Standard va marquer… Et nous allons gagner… Allez, Standard ! »

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.