L’arbitrage du choc entre le Standard et le FC Bruges fait débat: voici les trois phases qui ont influencé le score du match (2-0)

M. Vertenten et ses assistants ont influencé le résultat du match entre le Standard et le FC Bruges (3-1). Trois phases font actuellement débat. Voici leur description et les décisions du corps arbitral.

48e. Knockaert centrait vers Santini, le ballon était contré, Bruzzese repoussait la sphère, Santini tentait de reprendre, le ballon était sur la ligne et Knockaert le poussait dans le but alors qu’il était entre les jambes de Bruzzese ! Le but était validé, puis annulé pour une raison inconnue.

50e. Bolingoli recevait un second carton jaune et était exclu. Deux fautes concrètes qui méritaient sans aucun doute une exclusion. Certes, Dossevi jouait bien le coup en se laissant tomber, mais il y avait une faute du bras du Brugeois sur le deuxième avertissement synonyme d’exclusion.

51e. M. Vertenten désapprouvait son juge de ligne. Une très bonne décision car ce dernier avait signalé un hors-jeu sur le goal de Van Damme alors que le but était valide. Bref, les Rouches menaient méritoirement 1-0 dans la confusion la plus totale. En fait, le juge de ligne avait cru que Yatabaré avait dévié la balle vers Van Damme. Mais ce n’était pas le cas. Bref, pas de hors-jeu, donc but valable.

 

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire