Santini : « J’ai pensé à mon futur »

Buteur régulier avec Courtrai, Ivan Santini a connu des débuts très compliqués sous le maillot du Standard. Spectateur en tribune à quelques reprises, le Croate a regretté son départ. Aujourd’hui, il va beaucoup mieux.

Sous Muslin, Santini devait jouer le rôle de l’attaquant qui mettait dans le goal les ballons qui lui arrivaient sur les centres. Mais vu la qualité du jeu liégeois, l’ex-Courtraisien ne servait pratiquement à rien. Peu mobile, il se montrait surtout à son désavantage. Emond est arrivé en fin de mercato, il lui fut préféré au même titre que Yattara lors des premiers matches de Ferrera.

Mais malgré un premier but, l’avant malien a fini par décevoir et disparaitre. Venait le tour du jeune Tetteh, titularisé contre Westerlo malgré ses 18 ans. Santini pouvait se dire heureux s’il se retrouvait sur le banc. « C’était une période difficile. J’ai pensé à mon futur. Je ne savais trop quoi penser, je me suis concentré sur le Standard et j’ai travaillé encore plus dur. Je savais que ma chance arriverai, c’est le football. »

L’Euro, trop tôt pour Santini?

Alors qu’un départ en prêt commençait à être évoqué, Ferrera avait expliqué que Santini allait devenir utile à son équipe. Il n’a pas menti. Il a même annoncé qu’il était son choix n°1 actuellement. S’il n’a pas marqué depuis, il est impliqué sur plusieurs buts, conserve bien le ballon pendant que son équipe remonte le terrain et participe aux combinaisons qui commence à fonctionner.

En signant au Standard, Santini pensait à l’équipe nationale croate. Il garde cet objectif, mais n’est pas pressé. Il ne se fait pas de faux espoir pour l’Euro. « Quand j’étais à Courtrai, j’en étais proche. Ça reste mon plus grand objectif, mais ce ne serai être réaliste d’y penser pour maintenant. Il y a d’autres bons attaquants dans la sélection. Si je suis aussi performant qu’à Courtrai, je mériterais ma place. »

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire