Standard-Anderlecht, ces transferts qui entretiennent la rivalité

On l’a appris ce mardi, Imoh Ezekiel, ancien joueur du Standard, est prêté par le club d’Al Arabi au Sporting d’Anderlecht. Après un prêt de 6 mois au Standard, Ezekiel évoluera donc dans le club rival. Les supporters rouches crient au traitre.

Le jeune nigérian n’est pas le premier à arborer le maillot mauve après avoir porté le rouge.

Ces « traitres » du championnat belge

Selon de nombreux supporters du Standard, Imoh Ezekielentre dans cette catégorie depuis hier, et l’annonce de son prêt à Anderlecht.

Ezekiel déclare qu’il n’a pas pris cette décision contre le Standard.

Ce n’est pas uniquement le transfert qui suscite la polémique, au micro de RSCA TV, le joueur a également déclaré :  » Je suis très heureux d’être arrivé ici à Anderlecht. C’est le meilleur club belge et il dispose d’une très bonne équipe. (…) Je tiens à remercier le RSCA pour cette opportunité. J’espère que nous pourrons atteindre ensemble, avec les supporters de grandes choses  » Et cette phrase-là, les supporters liégeois ne la digèrent pas.

Les fans rouches ont dû faire face plusieurs fois ces dernières années à ce qu’ils appellent des trahisons.

On se souvient notamment du transfert controversé de Milan Jovanovic de Liverpool à Anderlecht, en 2011. Le Serbe ayant fait un passage de 4 saisons au standard, son arrivée au Sporting n’avait pas plu aux fans liégeois.

Double vainqueur du championnat avec les Rouches, il a fait partie de l’équipe championne de Belgique pour la première fois depuis 1983. Il était donc devenu un joueur emblématique du côté de Sclessin. Les supporters ne lui pardonneront pas son passage à Anderlecht.

En mai dernier, Jova est invité par Anderlecht à donner le coup d’envoi du Clasico. À cette occasion, il déclare  » Même si je n’ai joué que deux ans là-bas, Anderlecht me traite avec amour et respect. Le Standard ne m’a pas invité une seule fois depuis mon départ…  » Il semblerait qu’une rancœur mutuelle persiste entre le Standard et le joueur.

Les exemples comme ceux de Jova sont nombreux. Des joueurs tels que Ivica Mornar au début des années 2000 ou encoreCyriac en 2012 ont évolué à Anderlecht après avoir porté le maillot rouge.

Le dernier en date a fait grand bruit. Il impliquait l’ancien capitaine emblématique du Standard, Steven Defour.

À seulement 19 ans et après une saison à Sclessin, il se voit confier le brassard de capitaine. Il devient alors le plus jeune capitaine de l’histoire du club.

Il remporte le championnat de Belgique deux années de suite. Il empoche par la même occasion le soulier d’or en 2008.

Mais en 2011, alors qu’il est cité à Liverpool et Manchester United, Defour rejoint le FC Porto. Malgré un titre de meilleur passeur du championnat portugais, il perd sa place de titulaire à l’arrivée de Lucho Gonzalez.

En 2014, il décide, contre toute attente, de rejoindre le Sporting d’Anderlecht. Il avait déclaré à Sport/Foot Magazine en 2011 :  » Aller à Anderlecht ? Impossible ! Je ne faisais qu’un avec les supporters du Standard. J’ai trop grandi avec ce club pour rejoindre Anderlecht…  »

Les supporters liégeois n’acceptent pas. Les commentaires haineux se multiplient jusqu’à l’épisode tristement célèbre de la banderole.

Des supporters ont déployé une banderole lors du classico en janvier, sur laquelle on pouvait voir Defour décapité avec l’inscription  » Red or Dead « .

À la suite de cet épisode, les réactions se sont multipliées partout en Europe. Le Standard écopera d’un match à huis clos avec sursis et de 5000€ d’amende pour cet acte des supporters envers Steven Defour.

Le joueur avait déjà connu un transfert polémique lors de son passage de Genk au Standard. Après avoir déclaré en février 2006 :  » Je suis très heureux à Genk et je veux y rester pendant encore au moins deux ou trois ans. (…) J’ai trop de respect pour Genk et je ne me vois pas jouer dans un autre club belge  » L’été suivant il rejoignait le Standard, pour le plus grand désarroi des supporters limbourgeois.

Avant Steven Defour, Cyriac avait déjà été conspué en choisissant de rejoindre Anderlecht en provenance directe du Standard, en 2012. Il avait affirmé :  » Je n’oublie pas cependant les quatre saisons sportives passées au Standard de Liège. Je remercie les supporters, le personnel, le staff, les entraîneurs que j’y ai rencontrés et tous les coéquipiers. Ils m’ont beaucoup apporté à tous les niveaux  »

La polémique avait été moindre avec Cyriac, d’autant que son passage à Anderlecht n’a pas été une franche réussite, le joueur entamant sa première saison en mauve par plusieurs blessures.

D’autres ont également porté les deux vareuses. Des joueurs comme Dieumerci Mbokani et Mémé Tchité ont mis leur talent au service des clubs ennemis. Le cas de ces deux joueurs est particulier. Ils effectueront des va-et-vient entre les deux clubs.

Dans le cas de Mbokani, il évoluera d’abord une saison à Anderlecht, avant d’en disputer trois avec le Standard et de revenir pour deux saisons à Anderlecht après des passages à Monaco et à Wolfsburg. À l’annonce de son retour dans la capitale, les supporters anderlechtois étaient très divisés.

Mais lorsqu’il a effectué ses premières minutes sur le terrain, les supporters anderlechtois, pas rancuniers, l’acclamèrent. Il faut dire que le joueur congolais vivait à ce moment-là une situation difficile, son fils venant de décéder.

En ce qui concerne Mémé Tchité, il portera tout d’abord le maillot du Standard pendant 3 saisons avant de porter celui d’Anderlecht une saison et de revenir au Standard pour deux saisons. Le joueur fera même mieux, il sera le premier à porter le maillot des trois grands rivaux du football belge en évoluant également pendant deux saisons du côté du FC Bruges.

Ces Mauves devenus Rouches:

Si la polémique a souvent enflé du côté de Sclessin, il faut se rappeler que des joueurs ont également fait le voyage inverse.

De Jacky Munaron à Raymond Goethals en passant par Alex Czerniatynski, René Vandereycken ou encore Luka Peruzovic les Mauves devenant Rouches sont nombreux. Plus récemment, on se souvient des transferts de Jelle Van Dammeet de Jonathan Legear.

Cette saison, le Standard misera une nouvelle fois sur Jelle Van Damme mais aussi sur Jonathan Legear. Tous deux sont pourtant d’anciens anderlechtois.

Passé de Wolverhampton au Standard, Jelle Van Damme provoqua le tollé parmi les supporters mauves. En 2010 lors de son transfert en Angleterre, il déclarait : «  Je voulais rester toute ma vie à Anderlecht.  »

Mais quand il fait son retour en Belgique, c’est en bord de Meuse. Il devient un capitaine apprécié et un joueur emblématique du côté de Sclessin. Il est une pièce maîtresse de l’équipe.

De son côté, Jonathan Legear surtout célèbre pour ses frasques en dehors des terrains, est passé d’Anderlecht au Standard lors du mercato hivernal. Sa situation est particulière car le joueur est Liégeois et formé en partie au Standard avant de terminer sa formation du côté d’Anderlecht.

Lors de son transfert, Legear avait assuré à la DH : « J’ai tout en main pour redevenir le joueur que j’étais à Anderlecht. J’ai fait construire à côté de l’Académie Robert Louis Dreyfus, ce choix, c’est vraiment celui du cœur. Je peux vous assurer que je vais réussir. »

Les supporters mauves l’ont sifflé à son retour. Ils expliquent qu’ils comptaient l’applaudir avant que le joueur ne déclare qu’un match avec le Standard l’avait rendu plus heureux qu’un titre avec Anderlecht. Ils ont considéré cette déclaration comme  » un gros manque de respect « .

Le respect des couleurs, d’un maillot, d’un club, il en est souvent question dans les clubs ennemis en Belgique et ailleurs en Europe. Un respect que les supporters mettent parfois de côté quand ils considèrent qu’un joueur les a trahis. Un respect pourtant à la base du sport et du football, le sport roi dans notre pays.

Depuis 2008, quatre joueurs sont passés d’Anderlecht au Standard et cinq joueurs ont fait le chemin inverse. Le match des transfuges entre les deux clubs est donc assez serré ces dernières années.

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire