Batshuayi: « La rivalité nous tire vers le haut »

Michy Batshuayi disputera le mois prochain à l’Euro français son premier grand tournoi avec la Belgique. S’il est devancé dans la hiérarchie par Romelu Lukaku, l’attaquant de l’Olympique de Marseille voit plus loin que son rôle de remplaçant.

Batshuayi va mettre à profit tous les entraînements et matches amicaux d’ici le début de l’Euro pour faire douter Marc Wilmots quant à son choix numéro un en attaque. « Je veux rendre les choix de Wilmots les plus difficiles possibles », a déclaré en souriant l’ancien joueur de Standard de Liège. « C’est vrai que la concurrence est omniprésente avec également Christian Benteke et Divock Origi. Mais cette saine rivalité nous tire vers le haut. Je me sens à l’aise à la fois dans un rôle de remplaçant mais également si je devais commencer une rencontre. Je dois maintenant travailler très dur pour, à terme, être le numéro un. »

« Avec deux buts en trois sélections, Batshuayi présente de belles statistiques avec l’équipe nationale. Cependant, le joueur n’était pas encore persuadé de faire partie de l’équipe il y a de ça quelques semaines. Jugé encore trop tendre il y a deux ans pour le Mondial, Batshuayi a douté suite à l’annonce de Wilmots stipulant qu’il ne prendrait que deux attaquants en France. « En effet, j’ai douté car Marseille n’a pas été brillant cette saison. J’ai été surpris de voir mon nom dans la liste », a déclaré le Belge de 22 ans, qui ne risque pas d’oublier le 12 mai 2016 de si tôt. En effet, outre sa sélection pour l’Euro, il a appris qu’il allait être papa.

Franck Passi, entraîneur marseillais, a récemment déclaré que « Batsman » devrait vraisemblablement quitter le club cet été. Le meilleur buteur olympien cette saison (23 buts) n’a pas été aussi catégorique. « Ce n’est pas encore certain, tout est possible. Même si la saison a été décevante d’un point de vue collectif, j’ai souvent été décisif », a ponctué celui qui a également distribué 10 passes décisives avec le club phocéen.

Meunier, Boyata et Nainggolan forfaits contre la Suisse, inquiétudes pour Lombaerts

Après le forfait déjà annoncé de Nicolas Lombaerts, ceux de Thomas Meunier, Radja Nainggolan (déchirures musculaires) et Dedryck Boyata (ischio-jambiers) viennent s’ajouter à la liste des absents pour la rencontre amicale contre la Suisse, samedi à Genève. C’est ce qu’a annoncé Marc Wilmots mercredi après l’entraînement au musée olympique à Lausanne.

« Thomas Meunier est touché au genou. Boyata a passé un scanner et tout semble rentré dans l’ordre mais nous ne voulons pas prendre de risque. Il ne jouera donc pas contre les Suisses. Ils reviendront s’entraîner lundi avec le groupe », a commenté Marc Wilmots lors de la conférence de presse.

Nicolas Lombaerts et Jason Denayer ne joueront pas non plus samedi. Denayer disputera jeudi soir contre Fenerbahce la finale de la Coupe de Turquie avec Galatasaray. Il rejoindra le groupe vendredi, trop tard que pour participer au premier match amical des Diables. C’est plutôt la blessure de Nicolas Lombaerts qui inquiète le sélectionneur national. « Cela n’évolue pas bien, ça ne m’enchante pas. Il pourrait rejoindre le groupe d’ici une semaine. »

Le milieu de terrain de l’AS Rome Radja Nainggolan sera également absent contre la Nati. « Il va subir de nouveaux tests vendredi mais il est sur la bonne voie. Nous ne voulons pas forcer son retour. Même si nous avons entre-temps récupéré certains joueurs, nous allons continuer à surveiller toutes ces blessures. Je cherche constamment des solutions et j’ai, au cas où, préparé un plan B », a conclu Wilmots.

Lorsqu’il aborde ce plan B, le sélectionneur national fait référence à la position de latéral droit, qui devrait probablement être occupée par Laurent Ciman. Toby Alderweireld, habituel titulaire à droite, évoluera en défense centrale en compagnie de Thomas Vermaelen. Comme à l’accoutumée, Jan Vertonghen prendra place sur le flanc gauche. C’est en tout cas dans cette configuration défensive que les oppositions se sont déroulées lors de l’entraînement de mercredi à Lausanne. « Nous avons travaillé en alternance avec Ciman et Axel Witsel au poste d’arrière droit car quatre défenseurs manquent à l’appel pour le moment. De surcroît, je vois plus Ciman sur la droite et Alderweireld dans l’axe. »

Malgré son statut de remplaçant au FC Barcelone, Thomas Vermaelen aura un rôle de leader au sein de la défense belge contre la Suisse. « Vermaelen a laissé une bonne impression à l’entraînement mais il a peu joué cette saison. C’est un défenseur de classe internationale, il veut jouer et retrouver la confiance. Il aura cette chance mais il va falloir que le physique suive. Mardi, il n’a pas participé à la seconde séance car il était le premier dans le rouge lors de la première. »

Si une chose est sûre et certaine, c’est celle de voir Thibaut Courtois dans le but. Le sélectionneur ne compte pas faire de rotations dans le but des Diables. « C’est simple, Courtois jouera toutes les rencontres », a conclu Marc Wilmots.

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire