Le Standard de Liège s’offre un tailleur carolo… le même que celui des Zèbres et des Mauves

Carlo et Fils va désormais habiller le Standard de Liège. Le tailleur historique du Sporting de Charleroi, d’Anderlecht et des Diables rouges a séduit les Liégeois. Et surtout Van Buyten, client depuis toujours… L’enseigne a même demandé l’autorisation aux Zèbres pour s’occuper du Standard. Pas de rivalité dans le domaine de la couture.

Carlo et Fils devient désormais l’habilleur officiel du Standard de Liège. Un choix particulier pour le tailleur historique de l’équipe de Charleroi et d’Anderlecht, grands rivaux de leur homologue liégeois.

«  La direction de Carlo et Fils est partagée entre deux choix footballistiques : le Sporting de Charleroi et Anderlecht. Nous habillons les Zèbres depuis 1996 et Anderlecht depuis 2009  », explique Éric Simonofski, administrateur délégué. Des partenariats de longues dates qui sont aussi des choix de cœur de l’enseigne.

C’est un Carolo qui est à la base de cette nouvelle union commerciale liégeoise. «  L’histoire est assez marrante : c’est Daniel Van Buyten, client depuis toujours, qui est venu nous trouver plusieurs fois  », indique Mr Simonofski. «  Idem avec l’entraîneur David Ferrera, aussi un client. Les deux ont insisté. Nous leur avons fait comprendre que c’était un peu fou, impossible, vu les autres équipes.  » Mais ils se sont accrochés.

« Une déclaration d’amour »

«  J’ai reçu un mail du directeur commercial. Ce n’était pas un simple courrier de demande de partenariat, c’était une véritable déclaration d’amour. Le Standard avait envie de travailler avec nous. Toute une équipe est finalement venue nous trouver avec un projet d’entreprise et, pour nous, une belle visibilité sur Liège.  »

Carlo et Fils a donc été séduit, mais n’oublie pas pour autant ses autres partenaires. «  Nous avons eu la politesse de leur dire que la proposition était intéressante mais que nous allions en parler avec le Sporting de Charleroi et Anderlecht. Du côté du Standard, ils ont respecté ce choix et ils se sont dit qu’on avait une bonne ligne de conduite.  » Pas d’acceptation hâtive au profit de l’argent, mais un choix réfléchi.

Plus d’informations à ce sujet dans La Meuse édition Liège de ce jeudi, ainsi que dans nos éditions numériques, sur http://num.sudinfo.be

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire