Marseille répond aux accusations du Standard

Le Standard est passé à l’offensive ce vendredi concernant le paiement du transfert de Michy Batshuayi à l’Olympique de Marseille l’été dernier. Une somme de 5 millions d’euros est attendue par le club principautaire. Et pourtant, rien n’est arrivé sur le compte en banque des Rouches.

Comme nous vous l’avons relaté il y a peu, le Standard compte attaquer l’OM devant la FIFA. Les Rouches réclament 5 millions d’euros pour le transfert de Michy Batshuayi qui a rejoint la cité phocéenne l’été dernier.

Et la réponse marseillaise ne s’est pas fait attendre. Philippe Perez, directeur général de l’OM, a tenu à remettre les choses au clair sur le site internet du club olympien.

« Je ne vous cache pas mon incompréhension face à cette attitude. Nous avons convenu d’un échéancier avec les dirigeants belges. Nous le respectons à la lettre. Nous avons versé la moitié de la somme due au cours de ce mois d’août. La seconde moitié le sera, comme prévu, au mois de septembre« , a précisé Perez.

L’OM paye toujours ce qu’il doit !

Perez continue ses explications en estimant que tous les clubs européens connaissent des problèmes de trésorerie importants en période de transferts. « Nous comprenons l’impatience de certains à vouloir faire rentrer de l’argent dans leurs caisses le plus vite possible. Mais cela ne doit en aucun cas justifier ce genre de campagne médiatique qui s’attaque à la réputation d’un club. L’OM paye toujours ce qu’il doit ! »

Marseille se sent attaquer à la suite de ces accusations qui, selon le club de la Canebière, ne sont pas fondées. « A un certain moment, il s’agit d’une question de respect. (…) L’Olympique de Marseille n’a jamais utilisé ce genre de procédés alors même que certains clubs avec lesquels nous avions signé un contrat étaient pourtant eux bel et bien en retard sur les paiements qu’ils devaient nous faire« , conclu Perez.

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire