Jean-François Gillet évoque l’important duel de dimanche: « Malines ne fera aucun cadeau au Standard »

Nous avons rencontré Jean-François Gillet, le gardien malinois, avant l’importantissime duel entre Malines et le Standard, décisif pour les Liégeois en vue de l’accession aux playoffs 1. Un match qui s’annonce ardu pour les joueurs de Yannick Ferrera.

Vingt ans après son passage au Standard ( « je n’ai joué que quatre ou cinq matches, je ne me considère pas comme un ancien Rouche », Jean-François Gillet s’apprête à disputer un match important face à ses anciennes couleurs.

Dimanche, Malines pourrait en effet priver les Liégeois d’une qualification pour les playoffs 1. «  Si le Standard n’y va pas, ce ne sera pas à cause de nous, mais bien en raison de leur irrégularité lors de la phase classique  », avance Gillet, balayant du même coup les parfums de suspicions flottant au-dessus de ce match. «  Je comprends la frustration des coaches quand tu vois que ton château s’effondre alors que tu as bossé toute une saison pour l’édifier. Mais un objectif ne se joue pas au dernier match. Il se construit sur une saison. Ils ont eu d’autres possibilités que ce dernier match pour aller en PO1… On va faire notre match sans s’intéresser au sort des autres. Il faut cesser de voir noir de tous les côtés. Arrêtons de mettre de la pression supplémentaire avec des doutes. Cela ne rime à rien et cela n’apporte rien. Cela met une pression négative à ce match alors qu’il n’y a pas de raison d’en avoir. Croyez-moi le Standard aura du fil à retordre à Malines. Nous ne ferons aucun cadeau. »

Retrouvez l’intégralité de notre reportage dans les journaux du groupe Sudpresse de ce vendredi 11 mars, à télécharger en cliquant ici.

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire