Ce Standard-là pèse 236 matches européens

Le Standard présente un effectif plus expérimenté que le Celta Vigo, qui lui rend visite jeudi soir à Sclessin. Sur le plan du nombre de matches européens disputés en tout cas. L’équipe liégeoise
mène 236 à 150.

Le Standard et le Celta Vigo, qui s’affrontent jeudi à Sclessin en ouverture de la phase de poules de l’Europa League, avaient été opposés il y a dix ans au premier tour de la Coupe de l’UEFA. C’était en septembre 2006. Le double affrontement avait alors tourné très nettement à l’avantage de l’équipe espagnole qui, à force de maîtrise et de métier, était venue s’imposer en bord de Meuse (0-1) avant d’infliger, au retour en Galice, une raclée à une formation liégeoise alors dirigée par Michel Preud’homme (3-0). Revivra-t-on le même scénario jeudi à Sclessin ? « Le Celta est, à mes yeux, le favori du groupe, parce qu’il évo- lue dans le championnat le plus relevé » , explique Jonathan Legear qui est, après Eyong Enoh (42 matches), le joueur liégeois ayant disputé le plus de matches sur la scène continentale (33).

« Une fois tous les quinze jours, ses joueurs disputent une rencontre de niveau européen, où ça va vite, où c’est technique. Et puis, le football espagnol est celui qui est sans doute le moins compatible avec le nôtre… » Là où, c’est clair, le Standard aura l’avantage, c’est sur le plan de l’expérience. Dans le noyau confié depuis peu à Aleksandar Jankovic, 20 joueurs (sur un effectif de 33) ont déjà disputé au moins un match de Coupe d’Europe, pour 12 (sur un total de 24) au Celta. Mieux, cela représente, du côté liégeois, 236 rencontres disputées, soit une moyenne de 7,15 matches pour chaque joueur, alors que, tous confondus, les Galiciens ont participé à 150 matches européens, soit une moyenne personnelle de 6,25 rencontres. Le rapport est plus frappant encore si on prend en considération la composition des deux équipes alignées ce week-end. Ainsi, le onze de base du Standard contre Genk « pesait » 77 matches de Coupe d’Europe, alors que celui du Celta Vigo, balayé samedi 0-4 face à l’Atletico Madrid, n’ en comptait que 25. Trois fois moins…

ROSSI : 24 BUTS EN EUROPE

Autre constat : si elle a voulu amener de la taille et des qualités athlétiques à son effectif en transférant six joueurs dans la dernière ligne droite du mercato, et même un peu après, la direction liégeoise a aussi injecté une solide dose de vécu : si Wallyson n’est pas encore apparu au niveau européen, Elderson, Soares, Bahlouli, Belfodil et Sa ont joué, à eux cinq, 75 matches sur la scène continentale. Pourtant, à l’arrivée, le joueur le plus expérimenté se trouve dans le camp espagnol. Guiseppe Rossi (29 ans), prêté au Celta par la Fiorentina dans les dernières heures du mercato d’été, a déjà disputé 50 matches sur la scène européenne, pour 24 buts et 9 assists. Passé par Manchester United, Parme, Villarreal (il reste le meilleur buteur de l’histoire du club), la Fiorentina et Levante, l’international italien, qui a étrenné samedi son maillot céleste, représente donc à lui tout seul un tiers de l’expérience européenne de l’effectif de Vigo. Pour la petite histoire, le duel des entraîneurs tourne aussi à l’avantage d’Aleksandar Jankovic qui dirigera jeudi son 5ème match européen, les 4 premiers remontant à l’époque où il était à la tête de l’Étoile Rouge de Belgrade. Ce sera à l’inverse une grande première pour son collègue argentin Eduardo Berizzo, qui entraîne le Celta depuis le 14 mai 2014 (il avait succédé à Luis Enrique).

LOIN DU PANA ET DE L’AJAX

Plus globalement, ce sont, dans le groupe G, les deux équipes affichant le moins de vécu européen qui s’opposeront demain à Sclessin. Dans la poule du Standard, c’est le Panathinaikos qui, sur ce plan-là, fait le plus fort : les joueurs du grand club athénien comptent, à eux tous, 532 matches de Coupe d’Europe (dont 76 pour le seul Essien), soit une moyenne de 17,3 matches par joueur. C’est bien mieux encore que l’Ajax dont les joueurs composant l’effectif confié à Peter Bosz totalisent 343 rencontres (13,2 par joueur).

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire