Deux joueurs vont passer à la trappe

Comme tous les clubs belges, le Standard doit rentrer à l’Union belge ses listes de joueurs participants au championnat national. Avec un effectif pléthorique de 36 joueurs, deux éléments sont déjà assurés de rester sur le carreau.

L’actualité du jour, à Sclessin, c’est la comparution d’Alexander Scholz devant la Commission des Litiges d’Appel, après la suspension de deux matches qui lui a été infligée vendredi dernier suite au tacle appuyé porté à Clement Tainmont lors du choc wallon face à Charleroi. Défendu par Me Grégory Ernès, l’avocat du Standard, le défenseur danois fera valoir ses antécédents pour tenter d’obtenir une sanction plus légère, davantage axée sur le sursis. C’est dans le courant de l’après-midi qu’il sera fixé sur son sort.

La liste B à renvoyer à la fédération belge peut contenir un nombre illimité de joueurs nés en 1996 ou après. Sept noms au moins y seront couchés

Par ailleurs, après avoir rentré ses listes européennes à l’UEFA (on sait que Yattara et Emond n’en font pas partie), le club liégeois va devoir en faire de même au niveau national, selon les mêmes
principes. Ainsi, la liste B à renvoyer à la fédération belge peut contenir un nombre illimité de joueurs nés en 1996 ou après. Les noms de sept éléments y seront couchés : les frères Mmaee, Badibanga, Vits, Miya, Tetteh, Mbenza, en plus de Déom et Lavalée si l’on considère que ces deux jeunes espoirs font partie de l’effectif professionnel. Tous les autres feront partie de la liste A, à la nuance près, et elle est essentielle, que seuls 25 joueurs peuvent en faire partie, sur un total de 27 que compte le noyau toujours dirigé par Yannick Ferrera.

UNE PLACE POUR KOSANOVIC

Précision importante : cette liste peut être actualisée de semaine en semaine, en fonction des sélections opérées par l’entraîneur, à la condition que les noms soient enregistrés vingt-quatre heures avant le coup d’envoi du match. Ce qui signifie que les 18 Rouches sélectionnés pour affronter Genk dimanche seront enregistrés la veille au plus tard, sachant qu’une fois inscrit, un joueur ne pourra plus être retiré de ladite liste. Si quatre autres joueurs sont retenus pour le déplacement du week-end suivant à Lokeren, ils seront ajoutés à la liste et ainsi de suite. Jusqu’à ce que celle-ci contienne 25 noms et soit donc complète. Si une place sera réservée à Kosanovic, dont le retour est prévu dans quelques semaines, il y a fort à parier que les grands perdants se nomment, ici aussi, Emond et Yattara. Qui ne pourraient pas disputer le moindre match de championnat avant la fin de l’année 2016.

Commentaires

Commentaires




One thought on “Deux joueurs vont passer à la trappe

Laisser un commentaire