Vous êtes ici
Home >> RTBF >> Nordin Jbari : « Sans Mehdi Carcela, le Standard n’est pas en PO1 »

Nordin Jbari : « Sans Mehdi Carcela, le Standard n’est pas en PO1 »

Ce dimanche dans Complètement Foot, David HoudretPascal Scimè et Nordin Jbari sont revenus sur la qualification du Standard pour les POI, obtenue au bout du suspense à Ostende (2-3).

« En 1 seul mot cette qualification du Standard pour les PO1, c’est … à l’arrachée. C’est pratiquement à l’image de la saison du Standard. Il a bien débuté la rencontre, avait le ballon, la possession. Et puis il y a deux contres, deux buts d’Ostende, une défense centrale aux abonnés absents. À l’image du Standard cette saison, c’est se faire peur, se faire mal à soi-même. Mehdi Carcela doit rentrer pour faire la différence. Si Mehdi Carcela n’est pas là, ils ne sont pas en PO1« , a confié Nordin Jbari.

Et Pascal Scimè d’ajouter: « Il a changé la physionomie de la rencontre tout simplement et je ne parle même pas de son apport depuis qu’il est revenu en Belgique, à la maison. En gros c’est le patron. C’est le fils prodigue qui est revenu faire plaisir à ses parents et en l’occurrence ses parents sont les supporters. Aujourd’hui encore, il a éclaboussé de sa classe cette rencontre. Et il fait mieux jouer les autres. Ce ne sont même pas des exploits individuels. Il y en a mais il bonifie le jeu aussi, il bonifie ses partenaires et le mental de l’équipe. On sent qu’il insuffle quelque chose. Via un geste technique, il redonne confiance à ses partenaires. Et on a vu un autre Standard en deuxième mi-temps. Je n’ai pas compris qu’il ne soit pas présent dans le 11 de base au coup d’envoi. Alors légèrement blessé ou pas, spéculer sur la deuxième mi-temps, il faut arrêter. C’était un match à quitte ou double, vous ne devez pas spéculer. »

« C’était la tactique. C’était fait exprès de la part de l’entraîneur de lui dire qu’il ne jouerait pas la première mi-temps parce qu’Ostende allait pousser. Mais je n’ai pas vu Ostende pousser en première mi-temps, a complété Nordin Jbari. Après; il y a un changement gagnant pour l’entraîneur, c’est lui qui a gagné dans ce domaine-là. […] On a senti qu’après le premier but, ça allait le faire parce qu’Ostende était vraiment faible. Custovic jouait à 3 derrière, on sait que c’est son système. Quand tu joues avec des ailiers aussi forts que ceux du Standard… Edmilson s’est baladé en première mi-temps. C’est seulement après, quand il a été mené, qu’il est revenu à 4 derrière. Pour rebondir sur ce que Pascal a dit, Mehdi est rentré comme patron et on avait surtout l’impression qu’il savait que le Standard allait gagner. Il est rentré tranquillement, il a fait son match, il a pris les ballons. Et ce qui a aussi fait la différence, c’est qu’il n’y avait pas beaucoup de mouvements. Lui, en dribblant deux ou trois joueurs, il a créé du mouvement. Après il y a aussi une belle image où il a montré un peu ce qu’il fallait faire, c’est-à-dire qu’il est allé récupérer un ballon en taclant. Il était bien mentalement. »

Qu’attendre du Standard dans les PO1 ?

« Je pense que la Coupe de Belgique va avoir une énorme influence sur les PO1 à la fois du Standard et de Genk, estime Pascal Scimè. L’une de ces deux équipes-là, peut-être l’équipe qui va gagner la Coupe, va être le véritable arbitre pour le titre. Le Standard et Genk sont trop loin mais ils vont ennuyer. Il n’y aura pas de relâchement parce que les victoires amènent les victoires. Quand vous gagnez la Coupe, ou que vous remontez comme ça, parce que le Standard est en pleine « remontada », il y a cette euphorie. Par contre, le Standard ne devra pas défendre en PO1 comme ils l’ont fait depuis quelques semaines, ça ne pardonnera pas. La grinta ne va pas vous faire gagner les 10 matches en PO1. Il faudra montrer autre chose.  »

Le mot de la fin revient à Nordin Jbari : « Je pense que le Standard, qu’il gagne ou non la Coupe de Belgique, sera très fort dans les PO1. Mais je sens que si Genk gagne la Coupe de Belgique, il va un peu se relâcher. Il aura un titre, il vient de loin. On sait que les Limbourgeois ont fait une saison avec des hauts et des bas. On le voit ici, ils perdent leur dernier match. Le Standard est lancé avec le public qui est content. Ça fait deux ans que les Liégeois n’étaient pas dans les PO1. Ça va aussi se déstresser autour du staff sportif du Standard et de la direction, et automatiquement vers les joueurs. Ils ne peuvent être que mieux. À mon avis, on ne verra plus le Standard jouer un match comme à Ostende avec des moments forts et puis de grosses faiblesses. »

Facebook Comments
Similar Articles

One thought on “Nordin Jbari : « Sans Mehdi Carcela, le Standard n’est pas en PO1 »

  1. Vrai qu’il est assez rare qu’une équipe soit aussi dépendante d’un seul joueur ! Maintenant, si on enlevait Vörmer à Bruges, voir VanHaecken, Pozuelo à Genk, on verrait la place aussi ….. Mais à ce point !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top