Search

Jankovic : « Faire tourner l’effectif pour que ce noyau large soit un avantage »

Aleksandar Jankovic était un entraîneur satisfait après la victoire du Standard face à Genk (2-0) pour sa première à la tête des Rouches. Le technicien serbe, en place à Sclessin depuis moins d’une semaine, a apprécié la mentalité et l’agressivité affichées par ses joueurs et compte faire tourner son effectif, « pour que ce noyau large ne soit pas un désavantage mais un avantage. »

« Ce qui m’a plu ? La mentalité, le caractère, l’envie de se battre, l’agressivité, la générosité de tous les joueurs…, a développé Aleksandar Jankovic. C’est ce qu’on avait demandé, on peut être content ! Ce n’était pas un match spectaculaire, mais plutôt basé sur la mentalité et l’énergie. Avec un bloc positionné assez haut et plein d’agressivité, on a pu récupérer quelques ballons très haut dans le jeu, cela les a fait douter et cela nous a mis en confiance. Dans la foulée, on a pu inscrire un but, c’était le scénario idéal dès le début du match. A 1-0, on a bien géré, on a été très intelligent. Mis à part la grosse occasion de Genk en début de rencontre et le super arrêt de Jean-François Gillet, Genk ne s’est pas créé une seule occasion pendant toute la rencontre. On n’a jamais été vraiment mis en danger, mis à part sur phase arrêtée. »

« On a pris un risque en alignant une équipe plus « petite » au niveau de la taille, car ils sont très forts sur phase arrêtée, mais on voulait les presser et aller les chercher très haut d’entrée de jeu, a repris l’entraîneur serbe. Je suis très content de la mentalité affichée par les joueurs. On a vu un Edmilson super frais qui a réglé un problème défensif qui s’était produit du côté de Leon Bailey, qui commençait à peser sur la rencontre. Il sait pourquoi il était sur le banc, et en affichant une mentalité pareille, C’est une question de jours avant qu’il retrouve une place de titulaire. »

« Je viens d’arriver, et il y a des priorités, a conclu Aleksandar Jankovic, qui doit faire connaissance avec un noyau pléthorique. On va essayer de faire tourner l’effectif, pour que ce noyau large ne soit pas un désavantage mais un avantage. Comme on va jouer tous les trois jours, on va essayer d’injecter constamment sur le terrain de l’énergie fraîche pour maintenir le même niveau. Ce n’est pas facile, car on va affronter de bonnes équipes. On va donner du temps de jeu à certains. On a envie de gagner tous nos matches. Les victoires et les points, ça passe au-dessus de tout, et pour atteindre cet objectif, on va utiliser toutes nos forces. »

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire