« Les statistiques tombent à l’eau au coup d’envoi »

Un premier Clasico comme coach du Standard est une motivation très secondaire pour Aleksandar Jankovic. «Ce n’est pas le premier derby (NDLR : en Serbie, on désigne un grand match par ce terme) de ma vie.

C’est avant tout le dernier match dans ce premier bloc de sept rencontres en une vingtaine de jours… et le dernier match avant la trêve internationale. Quelque part, le résultat va conditionner l’atmosphère dans ces deux semaines à venir. On doit être content de ce qu’on a montré jeudi à Amsterdam. Il faut garder cet état d’esprit, cette mentalité, l’attitude sur le terrain, la générosité, la discipline, la rigueur et l’intensité dans les duels. » À la tête de Malines, il a connu un rendez-vous assez spécial avec un match à Bruxelles qui avait vu Jean-François Gillet arrêter trois penalties. «En quatre matches avec Malines, je n’ai pas perdu une seule fois. Je le dis toujours : chaque match a sa vérité et un bon score en général ne va pas m’aider à gagner dimanche. L’histoire des bêtes noires, je ne compte pas là-dessus. Dimanche, c’est onze contre onze, la mentalité, le plan de jeu, la générosité et c’est tout.

Le reste tombe à l’eau. On devra respecter le pan de jeu qui sera présenté, se focaliser sur le rendement défensif et offensif. On l’a fait à l’Ajax où on n’a pas caché nos ambitions, on n’a pas eu peur de dire qu’on voulait gagner même si on ne l’a pas fait. » Dimanche, il retrouvera peut-être Sofiane Hanni du côté d’Anderlecht. «Je suis fier de lui et de son parcours il le mérite. Être capitaine après deux ou trois mois seulement dans un club, c’est fantastique. J’ai appris hélas qu’il était touché aux adducteurs, mais j’espère qu’il va jouer. Un derby, un grand match, peut-être même le plus grand, doit se jouer avec les meilleurs joueurs dans les deux camps. Anderlecht retrouve une physionomie après avoir constitué le noyau à la fin du mercato. Avec le retour de Tielemans sur le terrain, ils sont plus solides au milieu. »

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire