Le Standard ? Une équipe moyenne

Contre Anderlecht, le Standard a subi sa deuxième défaite de la saison en championnat après Zulte-Waregem. Une défaite qui fait mal surtout dans la manière. Car, jamais, les Rouches n’ont semblé en mesure d’inquiéter réellement leur rival.

Défaite à Zulte-Waregem, partage face à Charleroi et à Bruges, défaite contre Anderlecht. Contre les équipes candidates au top 6, il n’y a que Genk que le Standard a réussi à vaincre. Un bilan délicat pour une équipe qui a affiché ses ambitions : le top 3.

Si contre Zulte la mentalité affichée était catastrophique, lors des autres rencontres, elle fût irréprochable. De l’envie, un jeu tourné vers l’avant et une belle domination. Mais, à chaque fois, cela s’est révélé infructueux. 0 but marqué contre Charleroi et Anderlecht, 2 buts bêtement encaissés à Bruges.
Il manque ce petit truc

Avec un peu plus de réussite, le Standard aurait dû remporter ces trois rencontres. Mais, comme contre l’Ajax jeudi dernier, dominer n’est pas gagner. Si les Rouches remontent la pente, il leur manque toujours ce petit quelque chose qui permet de faire basculer un match.

Contre Anderlecht, en bloquant les flancs, on bloquait la créativité liégeoise

Défensivement, l’équipe a retrouvé une certaine stabilité, c’est indéniable. Mais offensivement, ce n’est pas encore ça. Belfodil et Raman effectuent un gros boulot devant mais le Franco-algérien a souvent tendance à se positionner comme second attaquant. Or, Enoh est cantonné à un rôle défensif et Trebel se charge surtout d’arracher des ballons avant de repartir par les ailes. Il manque un médian offensif créatif capable d’apporter des idées en comblant le vide entre les médians et l’attaque.

Ce meneur de jeu, actuellement, c’est Matthieu Dossevi. Mais en tant qu’ailier, son champ d’action est de facto limité. On l’a vu contre Anderlecht, en bloquant les flancs, on bloquait la créativité liégeoise. Trop simple. Quand Edmilson est monté au jeu, on l’a vu quelques fois tenter des combinaisons dans l’axe. Elles ont généralement ennuyé la défense des Mauves. Une piste à creuser ?

Actuellement, le Standard de Liège est une équipe moyenne. Se qualifier pour les play-offs 1 ne devrait pas être insurmontable car face aux équipes plus faibles, le talent actuel des Liégeois est suffisant. Mais face aux équipes mieux équilibrées, c’est compliqué. Si le Standard parvient à régler ce problème, il pourra alors être mieux considérer. Reste à voir si la solution sera interne ou externe, en janvier.

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




4 thoughts on “Le Standard ? Une équipe moyenne

    1. gerouche

      Mais ce milieu créatif, VanMoer, on doit l’avoir, avec Balhouli ou Mallmann (sorry pour l’ortho, que je n’ai pas vérifié, donc, je crains), voir même rocha ! Le hic, c’est qu’on semble jouer sans, dans le système actuel. Mais peut-être qu’avec une défense à 3, on y pensera enfin …. wait and see

  1. Gibus

    Le but Anderlechtois est entaché d’une grosse faute, l’attaquant polonais, pousse Laifis avec ses deux bras, ce n’est plus une pousée dans un duel mais une agression !!!! d’accord le Standard ne s’est pas créé d’occasion, mais contre l’Ajax, au vu de la seconde mi-temps, il méritaient également le nul, Jankovic n’est là que depuis peu, au niveau de l’attaque Sa, à les qualités d’un tueur, peut-être doit-il encore s’adapter, ne brûlons pas certains joueurs trop vite, souvenons nous de Cruz, lors de ses débuts à Sclessin, beaucoup se demandaient, ce que venait faire ce joueur !!!! quelques temps plus tard, il était le patron de la défense et un joueur de classe mondial. Ferrera a eu un an pour mettre une équipe performante en place, sans résultat, soyons patient il reste deux tiers des matchs à jouer !!!! bonne journée

  2. VanMoer60

    Dimanche tout le monde a vu, surtout l’entraîneur j’espère, un trou béant dans l’entre-jeu, comme on appelait le milieu dans le temps. Enoh jouait comme 3e stopper et Trebel jouait sur un flanc. Pour Bahlouli et Wallman, pas grave pour l’ortho puisque ce sont deux joueurs fantômes dont tout le monde parle mais qu’on ne voit jamais Sa un tueur ? J’espere mais avec ce qu’on a vu, ce n’est pasun foudre. Et si c’etait le cas, il n’aurait pas du se recycler en Israel.

Laisser un commentaire