Vous êtes ici
Home > Standard-Rouche.be > Le mot de « Gerouche » : MISE EN BIERE

Le mot de « Gerouche » : MISE EN BIERE

Dire que j’appréhendais une correction au parc à frites, hier soir, privés que nous étions de notre pièce maitresse, à savoir Pol José Mpoku, avec qui plus est la présence annoncée d’Alexander Scholtz en lieu et place de Luyindama ! Honte à moi, pauvre supporter en manque de foi ……. En manque de confiance surtout en nos propres couleurs, voir en notre spectaculaire entraineur !

La surprise fut donc de taille, déjà dès le coup d’envoi, en constatant que notre rock africain était bien sur le terrain. Merci Mr Sa Pinto, pour une fois ! Mais, dès les premières minutes, le ton était donné, et je compris vite que notre équipe était dans un bon jour, au contraire de ceux d’en face, incapables de développer la moindre action valable vers l’avant, les nôtres jaillissant à chaque occasion bien à propos pour contrer les plus petites velléités offensives mauves ….

Qu’il est agréable d’être supporter quand notre équipe joue comme ça, comme un seul homme !

J’ai bien cru pourtant que nous jouions à 10, tant le nom du remplaçant Luchkevitch sur le flanc droit n’était que trop rarement cité, mais, à part ce détail, que du plaisir. Et que dire sur l’action qui amène le but, sur une action magnifique et une passe lumineuse de Carlinhos, phase finalement mise à profit par l’intèressé himself ! Drôle de joueur que ce Brésilien, capable d’être transparent sur le terrain par moment, et tout aussi capable d’une action d’éclat et déstabilisatrice pour les défenses adverses.

Un peu plus de présence, d’abnégation et de constance en ferait certainement un pion essentiel, au même titre que Polo ! Qui sait dans le futur ….

Quant à l’arbitrage, une fois de plus, il laissait encore souvent à désirer, oubliant les fautes ou se montrant bien trop clément, oubliant ses cartons, oubliant certes un péno en faveur de nos adversaires du jour, Junior voulant à tout prix réparer cette « injustice » en ne cadrant pas le sien, de la plus lamentable des manières. Qu’ont donc parfois besoin nos attaquants de vouloir se faire plaisir et tirer en force, alors qu’un ballon glissé en douce une fois le gardien parti suffirait à mettre les pénalties au fond ? Désolant, vraiment ! La pression, moi je veux bien, mais alors, qu’ils aillent jouer aux billes bon sang. Heureusement que ce lamentable raté ne prêta pas à conséquence, au final.

Ceci dit, de football, il n’en fut plus question en seconde mi-temps, mais bien plutôt de cirque, des deux côtés.

Les supporters mauves, voulant sans doute eux aussi montrer qu’ils étaient capables de mettre le brun, balancèrent des objets et autres bières à tout va sur le terrain, alors que leur équipe, tout comme le Standard qui avait tout en main lors d’un soir de triste mémoire du côté du pays de Charleroi, tentait de revenir au score et jetait toutes ses forces dans la bataille, coupant ainsi l’élan de leur équipe ! Stupide, une fois encore, mais tout profit pour nous …

Non content de cela, ce fut au tour de notre coatch de montrer son mauvais côté, se couvrant lui aussi de ridicule dans une position à faire exploser de rire les canards de la marre eux-mêmes ! Pauvre de nous ! Et dire que l’on pointe parfois du doigt les supporters rouges pour leurs rares manquements, finalement. A ce jeu-là, j’ai apprécié bien davantage l’attitude de Vanhaezebroucke qui, à aucun moment, ne s’est jamais déparé de son traditionnel sourire, malgré les événements contraires.

Vraiment pas fier, se ce n’est de  nos joueurs !

Enfin, cerise sur le gâteau, nous eûmes droit au « TABLEAU DU SOIR », avec le triste spectacle en tribune, Mrs Collin et Van Den Stock semblant se rendre à l’enterrement d’un proche, leurs mines déconfrites faisant peine à voir …… Scène dûment du reste illustré lors d’un arrêt sur image, tellement le cliché était drôle.

Franchement désolé, je ne pus résister à l’envie de les croquer, ces deux comiques là !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Votre serviteur,   Gérouche

Commentaires

Commentaires

8 thoughts on “Le mot de « Gerouche » : MISE EN BIERE

  1. Pas d’accord avec l’ami Gerouche quant aux prestations individuelles.
    Luchkevych a fait un match plein et le flanc droit s’est plutôt mieux débrouillé que le flanc gauche. Peut-être du fait qu’Appiah montait plus qu’Obradovic mais qu’importe …
    Quant à Carlinhos, il a marqué oui, mais à part ça je ne l’ai pas trouvé preformant et je pense qu’il n’ a pas la condition ni le poids nécessaire pour ce niveau.
    Sinon , la prestation de notre entraîneur est effectivement honteuse, il est censé donner l’exemple aux joueurs! La joie de la victoire est diminuée par la honte de notre entraîneur.

    1. sigur
      d’accord avec toi à propos de lukhevitch
      c’est vrai sa pinto en a rajouté mais quel sont les fautifs il ne faut pas se tromper de cible.
      c’est vrai carlinhos n’a pas la condition mais je pense qu,il a le niveau.

  2. Sans doute as tu raison, Sigur. Je me fie sans doute trop aux commentaires des commentateurs, et là, il faut bien le dire, je n’ai entendu son nom qu’en de très rares occasions ! Regarder avec mes yeux auraient sans doute été plus révélateur !

    1. bonsoir gerouche
      je t’ai fait un commentaire assez long sur le facebook de mon fils et j’ai signé beaujeu. suite à ton intervention un
      tout grand bravo pour ton coup de crayon.
      je vois vraiment un avenir radieux pour notre équipe il ne vont rien lacher et comme dit olivier renard on n’écoute plus les commentaires des journaleux rageux qu’ils essayent de déstabiliser le club à la solde des anderlechtois.
      imagine quand les cop scholtz luchevytch djenepo mia carlinhos and co serons opérationnels vive les play off.

  3. Bien joué les caricatures, à quand des dessins à la Kroll pour illustrer les matchs?
    Je ne commente jamais que les matchs que je vois en live, à la télé on est influencés par les commentaires, les ralentis, etc et ce n’est plus notre vision du match.

Laisser un commentaire

Top