Vous êtes ici
Home > Walfoot > Laszlö Bölöni ironise : « Dieu, lui, ne veut pas être Sa Pinto »

Laszlö Bölöni ironise : « Dieu, lui, ne veut pas être Sa Pinto »

Laszlö Bölöni était l’invité de La Tribune hier soir et le coach roumain est revenu sur le cas Sa Pinto, qu’il a connu à l’époque du Sporting Portugal. Le moins qu’on puisse dire est qu’il n’en est pas fan.

Laszlö Bölöni n’ira probablement jamais en vacances avec Sa Pinto. L’ancien coach du Standard est revenu hier sur les déclarations du Portugais à l’issue du match contre l’Antwerp – Sa Pinto estimait que les Anversois n’avaient « rien fait » pour prendre un point – et n’est évidemment pas d’accord : « C’est son avis, mais pas le mien ; il dit que l’Antwerp ne joue pas au football mais nous avons marqué plus de buts que le Standard en championnat », souligne Bölöni sur le plateau de la Tribune.

Quant au comportement de Sa Pinto, là encore, Bölöni est sévère : « Je vais être un peu dur. Quand j’étais coach au Sporting et que nous avons été champions, mon président m’a dit : « Nous avons eu un coup de chance : la blessure de Sa Pinto dès le premier match ». C’était un bon joueur mais il cherche le conflit », déclare le coach de l’Antwerp. « La différence entre Sa Pinto et Dieu, c’est que Dieu ne cherche pas à être Sa Pinto ». Ambiance à prévoir lorsque les deux hommes se recroiseront !

Read more: https://www.walfoot.be/fra/news/lis/2017-12-05/laszlo-boloni-nest-pas-amateur-du-comportement-de-sa-pinto–il-cherche-le-conflit#ixzz50OLceAQZ

Commentaires

Commentaires

5 thoughts on “Laszlö Bölöni ironise : « Dieu, lui, ne veut pas être Sa Pinto »

  1. Comment peut t’on dire à l’antenne de pareilles âneries et se prendre pour Dieu ? Ce genre de réflexion n’est guère plus malin que le comportement infantile de l’homme visé sur un terrain !
    La tribune et les intervenants relevant de plus en plus du bac à sable …… Désolant et même pas drôle.

  2. Ras le bol entraineur sans éducation
    Soutenu par une direction qui brille en le défendant
    Pauvre mentalité il faut lui interdire toute interview et qu’il s »occupe des joueurs et non des arbitres et journalistes cela nous donnera un bon rendement

Laisser un commentaire

Top