Vous êtes ici
Home > Standard-Rouche.be > Lettre d’un supporter adressée à Monsieur Venanzi suite à la qualification à Anderlecht

Lettre d’un supporter adressée à Monsieur Venanzi suite à la qualification à Anderlecht

Bonjour Cher Président,

depuis mon dernier courriel du mois d’août, il s’en est passé des choses; des moins bonnes, des bonnes et des très bonnes comme la qualification d’hier soir.

Je tiens tout d’abord a féliciter l’ensemble des joueurs pour leur superbe prestation d’hier. La première mi-temps étant certainement la meilleure des Rouches depuis des lustres et la seconde a permis de revoir nos « guerriers » à l’esprit Standard en action.

Qu’est ce que cela fait du bien de revoir cette grinta, cette volonté de se battre ensemble pour chaque centimètre, pour chaque ballon. Nous en avions déjà eu quelques aperçus ces derniers temps et certainement lors du dernier match à Genk.

Je pense que nous sommes sur la bonne voie du redressement même si les joueurs sont conscients qu’ils doivent encore travailler et que rien n’est encore gagné.

Je voudrais aussi vous féliciter personnellement d’avoir gardé votre ligne de conduite et de n’avoir jamais céder à la panique depuis le début de cette année.

Les résultats actuels commencent à vous donner raison d’avoir soutenu votre équipe et votre staff et cela prouve que vous êtes un Grand Président et pas seulement un « Président supporter ».

Je commence vraiment à voir ce que vous voulez faire du Standard, de redonner une âme à cette équipe, de redonner une identité à ce club et pour cela je vous en remercie déjà.

A titre personnel, j’espère que vous allez donner un contrat en béton à Luyindama et à Agbo qui sont très jeunes et qui sont tous les 2 les révélations de cette année.

Si nous avons enfin stabilisé la défense qui posait tellement de soucis par le passé, c’est du en grande partie à ces 2 joueurs qui rassurent tout le monde et du coup, le niveau des équipiers augmentent aussi de plusieurs %.

La peur de perdre, la peur de mal faire, la peur de faire quelque chose de bon avec le ballon à pour moi quasi disparu de l’équipe. Tous les joueurs prennent leurs responsabilités et nous voyons vraiment que tout le monde se bat pour tout le monde, qu’il y a enfin un esprit d’équipe.

Je pense aussi comme l’a déjà dit notre directeur technique Monsieur Renard, qu’il ne faut rien changer au mercato d’hiver. Juste faire 1 ou 2 retouche avec des joueurs de grande valeur, à la mentalité irréprochable et qui pourront apporter encore une plus value au groupe actuel.

Personnellement je verrai bien selon les adversaires ou selon les circonstances d’un match, un joueur du style Ezekiel au côté de Orlando Sa et un milieu créatif du genre Bryan Ruiz.

Il faut impérativement garder pour 2018 et 2019 la majorité de ce groupe qui j’en suis certain va nous apporter du bonheur dans les prochains mois voir prochaines semaines.

Quand à notre cher entraineur, même si j’étais un des premiers sceptiques à son arrivée, je commence sincèrement à croire que c’est la personne adéquate qui peut nous mener très loin. Nous avons été champion et quasi champion avec ce genre de personnage un peu déjanté ( Preudhomme, Boloni et Luzon), et les entraineurs BCBG (Riga, Jans, Jankovic, Ferrera, …) n’ont jamais réussit chez nous.

Le seul petit bémol à mon courriel, c’est l’attitude du coach lors de l’incident du jet de bière (cela m’a vraiment mis mal à l’aise de voir son cirque). Si c’est un guerrier comme il le prétend, il ne doit pas s’arrêter à ce genre de provocation malsaine car à ce moment, il fait plus de tord à notre club que de bien. (il suffit de lire tous les commentaires ce matin pour s’en rendre compte).

Mais nous avons vu hier à votre visage que vous l’avez bien remarqué et je pense que c’est pour cela que Monsieur Renard est descendu de la tribune pour lui faire la remarque. Il faut impérativement qu’il se calme à ce niveau et qu’il arrive à maitriser ses nerfs dans les situations un peu chaudes. S’il arrive à le faire, cela deviendra un tout bon et cela ne pourra que lui être bénéfique pour la suite de sa carrière.

Je souhaite à tout le STANDARD une magnifique fin d’année 2017 et tous ensemble restons plus que jamais soudé les uns les autres pour redonner à nos couleurs la place qu’elles méritent non seulement sur le sol Belge mais sur le sol Européen.

Un supporter qui entrevoie enfin le bout du tunnel

Je vous prie d’agréer, Cher Président Venanzi, mes plus sincères considérations.

Elsen Olivier T3H3

 

Commentaires

Commentaires

4 thoughts on “Lettre d’un supporter adressée à Monsieur Venanzi suite à la qualification à Anderlecht

  1. Ha, ça, pour un personnage déjanté, on est servi avec celui-là ! Mais ta lettre reflète bien l’état d’esprit general chez nous, les supporters, qui retrouvent avec leur club petit à petit des couleurs.

  2. Je serais curieux de voir comment réagirait Nase Bouc si lors du prochain Standard-anderslecht, il était visé par un gobelet de bière qui tacherait son beau costume, la classe ce n’est pas seulement être bien sapé mais aussi ne pas remettre de l’huile sur le feu dans le seul but de créer un buzz pour camoufler la faiblesse tactique dont a fait preuve son équipe de mauve ais perdants. Les incidents ont duré 6 minutes (3 pour la blessure de Luyindama et 3 pour Sa Pinto) il y a eu 4 remplacements, il devait donc y avoir 8 minutes d’arrêts de jeu pas 12 ni 15 comme le réclamait Nase Bouc. Le même Nase Bouc aurait dû être renvoyé en tribune car il a au cours de l’incident Sa Pinto quitté sa zone, pour invectiver son collègue.

Laisser un commentaire

Top