Quel club belge pour Harbaoui?

Désormais libre de tout contrat, Hamdi Harbaoui a retrouvé son domicile à Liège ainsi que sa femme et sa petite fille. L’attaquant tunisien a fait savoir qu’il annoncerait prochainement le nom du club avec qui il va s’engager. En Pro League ou à l’étranger?

Parti au Qatar en juillet 2014, Hamdi Harbaoui va peut-être bien retrouver la Jupiler Pro League en cours de saison. Libre de contrat, le joueur annoncera bientôt le nom de sa future équipe, comme il l’a déclaré sur Instagram. L’attaquant de 30 ans se montre très actif sur le réseau social depuis quelques jours, partageant surtout la joie d’être en compagnie de sa famille.

Le Tunisien a d’abord publié des photos sous le maillot de Lokeren, mais plutôt pour les bons souvenirs car on voit mal un retour au Pays de Waes se concrétiser. Après un titre de meilleur buteur devant Batshuayi, Harbaoui ne va pas revenir en Belgique pour une équipe qui ne fait pas partie du G5. Car peu de clubs de notre D1 peuvent se permettre de lui offrir un bon salaire. Et Anderlecht, Genk, Bruges ou Gand ont-ils besoin d’un attaquant de ce profil actuellement? Non.

Harbaoui et non Maierhofer?

Harbaoui est présent à Liège, logique puisqu’il y habite. Vu ses messages et ceux de sa compagne sur Instagram, on pourrait croire que les jeunes parents ne seront plus séparés comme ce fut le cas lors de son aventure au Qatar. Le raccourci avec le Standard est facile à faire, mais les Rouches, avant-dernier avant de recevoir la lanterne rouge, sont actuellement occupés à tester l’Autrichien Stefan Maierhofer.

Pourquoi le Standard ne ferait donc pas le nécessaire pour Harbaoui? Les profils sont fort sembables, au contraire de leurs statistiques. Le Tunisien est certainement une plus grande garantie de réussite. Cela signifierait aussi que Ferrera indiquerait la porte de sortie à Yattara ou Santini en janvier. On pourrait déjà en savoir plus ce vendredi lors de la conférence de presse de Yannick Ferrera, la veille du match face à Westerlo.

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire