On revient toujours à ses premiers amours

Quand l’aube de sa carrière est sur le point d’arriver, un joueur cherche une reconversion. Entraîneur, dirigeant, scout, peu importe le job, autant le commencer dans un club dont on connait les moindres recoins n’est-ce pas? Notre Pro League regorge d’exemples significatifs.

Ces dernières semaines, deux anciens chouchous du public sont revenus à la maison. Daniel Van Buyten est revenu au Standard, en tant que membre du conseil d’administration. Big Dan sera en charge des transferts du club. Wesley Sonck est lui revenu à Genk, afin de participer à l’entraînement des attaquants du club limbourgeois.

Mais ces deux cas ne sont pas des cas isolés. Philippe Clement, actuel T2 du FC Bruges, était encore il y a quelques années l’un des piliers du club de la Venise Du Nord. Pour d’autres, rester sourd à l’appel du club de cœur est impossible. Besnik Hasi, joueur du Cercle de Bruges, met un terme à sa carrière pour devenir adjoint au Sporting d’Anderlecht, où il a évolué quelques années auparavant.

On peut aussi parler d’Eric Deflandre, de retour au Standard, afin d’intégrer l’encadrement des jeunes, puis enfin devenir T3, et même entraîneur intérimaire. On peut encore ajouter De Wilde et Munaron qui ont occupé le poste d’entraîneur des gardiens à Anderlecht, tout comme Verlinden au FC Bruges.

On se donne rendez-vous dans quelques années pour voir si Guillaume Gillet sera entraîneur d’Anderlecht, ou Julien De Sart adjoint au Standard ?

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire