Le bilan très décevant de Yannick Ferrera au Standard: il a fait pire que José Riga et Mircea Rednic (infographie)

En 35 rencontres de championnat à la tête du Standard, l’ancien coach du club liégeois a remporté 50 points sur 105 : un des pires bilans depuis 2011.

Dans la foulée du succès obtenu face à Saint-Trond, lors de la deuxième journée du championnat de Belgique de Division 1A, après le partage initial arraché à Westerlo, Yannick Ferrera avait souligné que par rapport à la saison 2015-2016, le Standard avait engrangé quatre points de plus face aux mêmes adversaires. Depuis, sa ligne de défense, pour anecdotique qu’elle est, a volé en éclats : battu à Zulte Waregem avant de signer un nul blanc dans le choc wallon face à Charleroi puis un autre nul contre le FC Bruges, le Standard a perdu, en suivant le même mode de calcul, sept unités. Un pas en avant, deux pas en arrière…

C’est avec ce bilan que Yannick Ferrera quitte finalement le Standard, après un an à la tête du club liégeois. Depuis son arrivée en bord de Meuse, le 7 septembre 2015, Yannick Ferrera a dirigé 35 matches de championnat, avec un bilan mathématique clairement déficitaire à la clé. Le Standard n’a en effet récolté, sous ses ordres, que 47,61 % des points, ce qui place le technicien bruxellois loin dans la hiérarchie. Pire, depuis juin 2011 et la reprise du club liégeois par Roland Duchâtelet, seuls le Néerlandais Ron Jans avec 39,3 % des points pris et le Serbe Slavo Muslin avec 46,7 % affichent une moyenne plus faible, mais leur présence sur le banc s’était limitée à 16 matches… à eux deux. On est évidemment très loin du bulletin présenté par Ivan Vukomanovic (71,8 %) et même Guy Luzon (61,4 %), emporté par une émeute pour le moins spectaculaire.

Au total, Yannick Ferrera a dirigé 42 matches officiels (dont la Supercoupe de Belgique) et a engrangé 19 victoires, 14 défaites et 9 partages. Un bilan qui a convaincu les dirigeants du Standard de se séparer de l’entraîneur de 35 ans. Aleksandar Jankovic, son successeur, aura une sacrée pression pour au moins faire mieux en championnat et en Europa League, dont la phase de poules débute seulement dans dix jours, contre Celta Vigo (15 septembre, 21h05).

> Cliquez ici pour découvrir notre infographie sur mobile.

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire