L’incident à Bruges: Olivier Renard sen mord les doigts

Pendant la trêve internationale, le Standard est de loin le club qui a fait le plus parlé de lui. Dans les dernières heures du mercato les Rouches ont engagé six joueurs. Ils viennent maintenant de remercier Yannick Ferrera et de nommer Aleksandar Jankovic à sa place.

Le départ forcé de Ferrera était annoncé depuis plusieurs mois. Le jeune entraîneur n’a jamais été soutenu par une partie de la direction en particulier par le conseiller sportif Daniel Van Buyten et le directeur sportif Olivier Renard. On a eu la preuve que la haute direction n’était pas derrière le coach lors du match à Bruges. Lorsque junior Edmilson a redonné l’avance au Standard, la direction est restée stoïque. Elle semblait même un peu déçu que son attaquant ait marqué.

A l’époque, Renard avait critiqué la photo. « Parfois, vous ne pouvez tout simplement pas faire plaisir aux fans, le club perd toujours. Prenez cette fameuse photo au moment où Edmilson Jr marque à Bruges. La légende indiquait que nous n’avions montré aucune émotion. Photographiez les mêmes personnes trente secondes plus tôt et vous avez une image très différente. Avec une photo, vous prouvez ce que vous voulez prouver », avait expliqué Renard à Sports/Footmagazine. Il peut s’en mordre les doigts.

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire