Une plainte pour rejouer le match ?

Dimanche soir, Trezeguet a été injustement exclu contre le Standard par Joeri Van de Velde. Alors que c’est Luka Stojanovic qui avait commis une faute, c’est le joueur prêté par Anderlecht qui a été exclu. Hier matin, l’Union belge a logiquement retiré son carton jaune à Trezeguet et l’a donné à Stojanovic qui sera du coup suspendu contre La Gantoise, le Serbe recense cinq cartes jaunes.

Après la rencontre de dimanche soir, les joueurs et dirigeants mouscronnois étaient évidemment très en colère suite à la décision totalement incompréhensible de Joeri Van de Velde. L’arbitre a cependant fait son mea culpa. «Sur base de l’article 1806.41 du règlement de l’Union belge, la carte jaune de Trezeguet a été annulée et attribuée à Stojanovic, » a précisé Thibault De Gendt dans un e-mail envoyé à la direction mouscronnoise. Le règlement de l’Union belge stipule qu’une carte jaune peut être annulée uniquement si un arbitre reconnaît s’être trompé lors de l’identification d’un joueur pénalisé. L’arbitre doit reconnaître son erreur au plus tard le premier jour ouvrable qui suit la fin du match. Soulagé de pouvoir compter sur Trezeguet face à La Gantoise lors de la prochaine journée, l’Excel étudie désormais la possibilité de déposer plainte ou non dans l’espoir de pouvoir faire rejouer la rencontre.

La direction et les avocats du club se sont d’ores et déjà réunis hier pour faire un premier point.

Mouscron a sept jours pour déposer plainte à l’Union belge

«Nous avons un délai de sept jours pour interpeller l’Union belge », explique Nicolas Cornu, responsable communication de l’Excel. «Nous attendons le retour de nos avocats. Le club ne compte pas s’arrêter là. Nous attendons également la décision qui sera rendue suite à la plainte de Malines qui a connu la même situation que nous. »

Le bureau arbitrage de la fédération se prononcera le 14 novembre sur la plainte de Malines, qui souhaite que soit rejoué le match qui l’opposait à Genk. Lors de cette rencontre remportée par les Limbourgeois, l’arbitre Luc Wouters avait décerné un carton rouge à Laurens Paulussen après seulement un quart d’heure pour une faute de main qui avait été en réalité commise par Mats Rits.

Les dirigeants malinois estiment que l’erreur de l’arbitre avait gravement perturbé le déroulement normal du match et en avait donc faussé l’issue.

Du coup, l’arbitre de la rencontreet ses assistants sont venus s’exprimer hier à la maison de verre devant Johan Verbist, coordinateur de l’arbitrage. En D2 amateurs, la rencontre entre Acren-Lessines – Couvin avait dû être rejouée. Les dirigeants de Couvin avaient porté réclamation suite à une décision arbitrale qui aurait selon eux influencé le résultat final de la partie. Ils ont finalement eu gain de cause et le match avait pu être rejoué la semaine passée. De son côté, Mouscron s’estime clairement lésé car suite à l’exclusion de Trezeguet. Glen De Boeck a vu son secteur offensif être privé de son meilleur élément, alors que les Hurlus avaient encore dix minutes pour tenter d’arracher une égalisation.

Commentaires

Commentaires




One thought on “Une plainte pour rejouer le match ?

  1. gerouche

    Du grand n'importe quoi, si d'aventure, on venait à rejouer ce match, ou plutôt ce non match ! Si, à chaque fois qu'il y a une erreur d'arbitrage, il fallait rejouer la rencontre, où irait t'on ?

    Passe encore pour l'exclusion en début de rencontre à Malines, mais ici, à 10 minutes de la fin ……. Sans oublier que, tout bien réfléchi, les joueurs Mouscronnois ont beau incriminer le banc du Standard pour avoir tenté, au vu du questionnement de l'arbitre, de suggérer le nom de Trezeguet, le principal coupable, dans toute cette ridicule affaire, c'est le sanctionné lui-même, à savoir Stojanovic, qui n'a pas eu le courage d'aller trouver l'arbitre pour se désigner dans le seul but d'échapper à la sanction future, et a laissé son équipier et son équipe dans la M …….. Les Mouscronnois sont donc les premiers fautifs, et ils oseraient demander reparation !!!!

Laisser un commentaire