Gillet avait disputé les 3 premières journées d’Europa League tandis qu’au début de la saison passée, c’est le Français Yohann Thuram qui bénéficiait de la préséance et qui avait par conséquent les matchs préliminaires de cette même compétition.

Mais il faut croire que le destin de Guillaume Hubert aime se nourrir de désespoir et d’enfer. Il y a un peu plus d’un an, le 25 octobre 2015, Yannick Ferrera l’avait préféré au gardien français pour un déplacement toujours « chaud » à Charleroi. Plongé dans les abysses de la D1, après sa défaite contre Westerlo, le s’était imposé au Mambourg entre pétards, coupure et fumée dans les arrêts de jeu 2-3 pour prendre 62 % des points mis en jeu avec Hubert dans les buts, contre 31 % sans lui !

Et ça relève presque du pléonasme de préciser que tout stade grec organise une réception très particulière à ses hôtes, d’autant plus que le « Pana » (1 point) et le Standard (2) jouaient un quitte ou double. Une « finale », pour reprendre l’expression d’Aleksandar Jankovic, qui n’a pas ému Hubert, sûr dès sa première intervention. Des pieds.

GILLET : HALO DE MYSTÈRE

La mise à l’écart de Jean-François Gillet s’enveloppe décidément à chaque fois d’un léger halo de mystère. Hier soir, au stade Apóstolos Nikolaïdis, à une heure et demie du coup d’envoi, Jankovic n’avait pipé mot sur son choix de donner sa confiance à Guillaume Hubert. La deuxième titularisation e Hubert cette saison, après les 90 minutes qu’il avait disputées à Bruges (2-2) le 28 août dernier. Ses seules jusqu’ici ; les dernières pour Yannick Ferrera sur le banc des Rouches.

Ce jour-là, Gillet se serait blessé in extremis. En tout cas, l’ex-no3 des Diables rouges n’avait même pas participé à l’échauffement. Le « hasard » avait voulu aussi que Hubert retrouve les faveurs du onze de base sous les yeux de Michel Preud’homme, l’entraîneur du FC Bruges, qui l’avait courtisé les semaines précédentes. Mais à cause d’une offre « ridicule », le Standard n’avait pas accédé aux velléités de départ de Hubert, échaudé par la seconde partie de saison précédente, quand il avait dû s’effacer derrière le nom de Victor Valdès, et l’arrivée de Jean-François Gillet à l’intersaison. Les spéculations peuvent aller bon train sur le passage de témoin entre les deux gardiens.

Philippe Vandewalle, l’entraîneur spécifique, a-t-il convaincu Jankovic sur base des séances quotidiennes de confier la protection des cages au cadet des deux rivaux pour le poste ? Ou alors Jankovic lui-même a-t-il été ébranlé dans ses certitudes par les dernières sorties de son arrière-garde, imputant un manque d’autorité à son no1 habituel, notamment sur les phases arrêtées, au-delà de la grande improvisation autour de sa défense à trois, surtout dimanche dernier à Ostende ?

En tout cas, au Panathinaïkos, l’ex-coach de Malines a à nouveau aligné une défense à 4 devant Guillaume Hubert donc. Et si ce dernier n’a dû produire que deux arrêts, il s’est affirmé par son positionnement et la propreté de son jeu au pied. Sa présence en somme.

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires

3 réponses à Guillaume Hubert, le porte-bonheur

  • Vrai qu’Hubert n’a pas eu grand chose à faire, mais quand même, le peu qu’il a eu à faire, il l’a bien fait, et pas certain du tout que Gillet serait allé rechercher ce ballon dévié sur un tir puissant et pas evident du tout à capter, l’allonge de l’ami Guillaume lui ayant sans doute permis de « rattraper » le coup.
    Si ça ne tenait qu’à moi, je garderais Gillet dans l’effectif, bien entendu, mais le poste de N°1 reviendrait sans conteste à Hubert, même s’il a encore à apprendre et fera encore l’une ou l’autre erreur.

  • Tout à fait d’accord avec Gerouche.

  • Merci Gerouche.
    J’ajouterai que Hubert a le mérite de s’en tirer alors qu’il est chaque fois convoqué à l’improviste.
    Si Anderlecht n’hésite pas à titulariser Roels, pourquoi le Standard ne ferait-il pas confiance à Hubert. C’est un belge joueur du cru et qui a la taille. Gillet est un gars sympa, idéal comme doublure d’expérience pour épauler Hubert mais ce n’est pas l’avenir et il ne justifie pas un statut de N1 indiscutable.

Laisser un commentaire

Utilisateurs en ligne

Users: 23 Guests, 2 Bots

Suivez-nous sur Twitter

Sondage

L'arrivée de Belfodil est-elle une réussite?

View Results

Loading ... Loading ...

Le Site Officiel

JPL – Classement 16/17

RankUserPoints
1webmaster208
2Drache202
3Alirouche196
4Monteforte Stephano190
5Fagnard189
5Wali-Rouche189
7Rouge007182
8Cacahuete181
9standarmen180
10Troppo179

Full results

JPL – Stats des utilisateurs 16/17

KSC Lokeren vs Z. Waregem
0–212.5% [1]
1–012.5% [1]
1–225% [2]
2–150% [4]
KAS Eupen vs Sporting Charleroi
1–012.5% [1]
1–212.5% [1]
1–112.5% [1]
3–112.5% [1]
2–212.5% [1]
2–137.5% [3]
KV Courtrai vs STVV
1–012.5% [1]
2–025% [2]
2–162.5% [5]
RSC Anderlecht vs FC Bruges
2–312.5% [1]
0–112.5% [1]
1–225% [2]
2–150% [4]
La Gantoise vs KV Ostende
1–112.5% [1]
1–012.5% [1]
2–025% [2]
2–150% [4]
Standard de Liège vs KVC Westerlo
2–112.5% [1]
1–012.5% [1]
3–125% [2]
3–025% [2]
4–025% [2]
W. Beveren vs KRC Genk
0–212.5% [1]
1–112.5% [1]
1–012.5% [1]
2–125% [2]
1–237.5% [3]
Excel Mouscron vs FC Malines
0–212.5% [1]
1–112.5% [1]
1–012.5% [1]
2–125% [2]
1–237.5% [3]

The Champions – Viva Standard !

Socios Standard

Les clubs de supporters

Articles triés par catégorie

Archives

Prochaine rencontre

Streaming TV

Résultats – Journée en cours

Classement JPL 2016/2017

Résumé de Charleroi – Standard

Boîte à suggestions

Coupe Belgique

EL : Résultats – Matches par groupe

Classement EL