« Un match taillé pour Junior Edmilson »

Wamberto de Jesus Sousa Campos (41 ans) aurait tant souhaité être présent ce soir à Amsterdam.

L’ancien joueur du Standard (1996-1998 et 2004-2006) et de l’Ajax (1998- 2004) sera à un peu plus de 200 kilomètres de la capitale néerlan- daise, à Gelsenkirchen précisément où, au même moment, Schalke 04 recevra l’équipe autrichienne de Salzbourg où Wanderson, son fils cadet (21 ans), évolue. Danilo (26), qui a lui aussi porté le maillot de l’Ajax et du Standard, a, lui, trouvé refuge à Antalyaspor, en Turquie, tandis qu’après une courte expérience dans un club de D3 espagnole, Wambertinho (23) cherche un nouvel employeur. « Je m’occupe de leur carrière » , explique Wamberto, qui vit toujours à Liège. « Avec mon épouse, nous nous relayons pour être à leurs côtés. » S’il avait pris place dans les tribunes de l’Amsterdam ArenA, Wamberto n’aurait sans doute eu d’yeux que pour Junior Edmilson, son chouchou.

« C’est, comme Romelu et Jordan Lukaku, un enfant de la famille » , sourit Wambi, qui fait référence à la grande famille qu’il formait, à Seraing, avec Edmilson et Roger Lukaku, ses équipiers du milieu des années 90. « Nos enfants ont grandi ensemble… » Grandir, encore, c’est ce que Junior Edmilson tentera de faire ce soir sur la pelouse ajacide, où il sera l’un des deux seuls joueurs du Standard, avec Collins Fai, à disputer la première rencontre euro- péenne de sa carrière à l’extérieur. L’ailier salive d’avance. « J’attends de voir ce que j’ai réellement dans le ventre » , dit-il. « Vais-je réussir, dans des rendez-vous aussi relevés que ceux-là, à tirer mon épingle du jeu ou, à l’inverse, dois-je encore beaucoup apprendre avant d’espérer viser plus haut ? ». L’intéressé apporte lui-même un début de réponse à la question : «Je suis devenu plus fort depuis mon arrivée au Standard, mais je peux encore mieux, en termes de statistiques notamment. Quand je vois le but que j’inscris à Bruges, j’ose affirmer que je suis plus solide, même si je dois encore prendre du muscle… »

EXTRACOMMUNAUTAIRE

Si Ajax-Standard tient tellement à cœur à Junior Edmilson, c’est parce qu’il aurait pu porter le maillot de l’Ajax. C’était juste avant le dernier mercato hivernal. Un scout du club amstellodamois était entré en contact avec l’entourage du joueur, alors actif à Saint-Trond, afin de connaître ses exigences financières, mais le choix d’un retour à Sclessin avait déjà été arrêté. L’Ajax n’avait pas poussé le dossier plus loin, refroidi par le statut d’extracommunautaire d’Edmilson, qui n’est pas Belge mais Brésilien, contrairement à son frère, alors que tous les deux sont nés en Belgique. Une situation étrange qui l’empêche de pouvoir rejoindre les Espoirs dirigés par Johan Walem mais son dossier de demande de naturalisation devrait trouver un épilogue heureux d’ici la fin de l’année.

En attendant, Junior Edmilson aura à cœur de se montrer sous son plus beau jour dans un stade qui devrait l’inspirer. « Ajax-Standard, c’est un match fait pour lui » , lance Wamberto. « Il a, par rapport, à beaucoup, un énorme avantage : comme son père, qu’on n’appelait pas pour rien Magic Edmilson, il peut changer, sur un éclair, le cours d’un match. Malgré son jeune âge, parce qu’on oublie souvent qu’il n’a que 22 ans. C’est précieux… »

REDEVENU DÉCISIF

Si on croit Wamberto, Edmilson aura, ce soir, un rôle essentiel à jouer. « L’Ajax reste sur cinq victoires de rang mais ce n’est pas mission im- possible pour le Standard » , note-t-il. « Il faudra tenir le choc durant les 20 premières minutes du match, pour provoquer l’impatience du public néerlandais, avant de miser sur une action individuelle. C’est là que Junior est attendu, parce qu’après un début de saison difficile, à l’image de son l’équipe, il est redevenu décisif depuis plusieurs semaines. Ce qui ne veut pas dire qu’il va jouer sa carte personnelle. Il a montré, face à Eupen, en laissant le penalty à Beldofil alors qu’il devait le botter, qu’il était d’abord un joueur collectif . Ce geste-là est important parce qu’il est de nature à fédérer un groupe. Et c’est de cela aussi dont le Standard aura besoin pour s’en sortir… »

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire