Vous êtes ici
Home > Walfoot > Czernia sur le Standard: « La qualité est présente »

Czernia sur le Standard: « La qualité est présente »

Passé par le Standard de Liège entre 1985 et 1989, Alexandre Czerniatynski garde toujours un oeil attentif sur ses anciennes couleurs. L’ex Diable Rouge estime ainsi qu’il manque de la rage au sein du groupe liégeois.

« Ishak Belfodil, Matthieu Dossevi ou Benito Raman sont des gars dont les forces peuvent convenir au Standard. On balaie trop rapidement ce qu’on a adoré et c’est dangereux de vouloir bouleverser les fondations tous les six mois », a confié Alex Czernia au groupe Sud Presse.

« C’est bien trop simple de dire que tout est mauvais sous prétexte que les résultats ne suivent pas. La qualité, elle est présente, certes pas partout, mais elle est réelle. Seulement, d’autres domaines sont moins mirobolants… Comme tout le monde, j’ai constaté le manque de rage de vaincre et de révolte de la part des joueurs. »

« C’est à l’opposé de ce qu’on attend d’un sociétaire de Sclessin. Dès lors, et parce que je pense que chacun a sa part de responsabilité dans les difficultés actuelles, je crois qu’un mea culpa général est nécessaire. La direction, le staff et surtout les joueurs, personne ne doit être épargné par la remise en question. Le Standard va mal, ne fait plus peur et cela me rend triste… »

Read more: https://www.walfoot.be/fra/news/lis/2017-09-07/czernia-sur-le-standard-la-qualite-est-presente#ixzz4rzq49yB6

Commentaires

Commentaires

5 thoughts on “Czernia sur le Standard: « La qualité est présente »

  1. Petite rectification tout de même, aux propos de ce brave Tchernia. On a du balayer ces joueurs parce qu’ils étaient devenus des feuilles mortes, bref, ils se sont balayés tout seul. Crois moi, Tchernia, on aurait préféré de loin les conserver s’ils avaient garder leur motivation initiale, hélas trop vite évaporée ! Dans le cas contraire, on aurait continue à les adorer !

    1. Et non seulement ils étaient devenus des feuilles mortes mais surtout des pommes pourries. Belfodil c’etait de notoriété publique mais j’ai appris que la direction n’a pas laissé partir Dossevi mais voulait qu’il parte. Et Tetlak semble aller dans ce sens.

  2. Bonjour, mais il reste encore « des feuilles mortes » Laifis par exemple, Scholtz, Marin, plus des joueurs moyens Agbo, Bokadi, Emond, Faï, Luyindama des joueurs qui ont eu des qualités mais semblent les avoir perdues Goreux, Pocognoli, Sa, Edmilson, N’dongala, M’Poku, Fiore et des jeunes inexpérimentés Djenepo, Cavagnera, Bodart en fait à part Ochoa et Gillet l’équipe n’a pas les moyens de jouer pour autre chose que jouer pour ne pas descendre !!!!!! et des inconnues Carlinhos, Dope, quand à Cavanda ????? encore un revenant que peut-il apporter au Standard ??? il ne joue plus depuis un moment !!!!!

Laisser un commentaire

Top