Vous êtes ici
Home > Walfoot > Le Standard confronté à son ‘manque’ de banc

Le Standard confronté à son ‘manque’ de banc

La longue absence de Merveille Bokadi pourrait obliger l’entraîneur à composer à certaines reprises. Marin va s’installer à côté d’Agbo, mais derrière, qui sera là pour remplacer l’un des deux ?

Si on a pu remarquer à Anderlecht que le jeu offensif du Standard reste improvisé, Ricardo Sa Pinto a dû faire face à certaines absences. Sans Carlinhos, suspendu, c’est Marin qui a dû évoluer derrière l’attaquant. Un poste auquel il n’est pas habitué et cela s’est fait ressentir.

Sur les flancs, l’absence d’Edmilson, sans oublier le départ de Dossevi, ont limité les options. Cela a permis au coach de lancer Moussa Djenepo et de revoir Valery Luchkevych. Après avoir joué quelques minutes en Coupe, l’Ukrainien est monté au jeu lors du Clasico suite à la blessure de Bokadi.

Marin a reculé d’un cran, ce qui lui a permis d’être meilleur, mais Mpoku a dû déserter le flanc. En manque de rythme, Luchkevych fut assez transparent avant de rater l’immanquable en fin de partie. Edmilson, à peine retapé, à dû remplacer un Ndongala qui manque de précision.

Le noyau du Standard compte un nombre suffisant de joueurs dans son noyau, mais dès qu’il y a quelques absents, le manque de qualités se fait vite ressentir. Le T1 portugais n’est pas la seule cause de ce début de saison raté.

Un défenseur un cran plus haut?

Bokadi risque de ne plus jouer cette saison. Comme espéré plus tôt par le public, Marin va avoir le temps de jeu pour tenter de convaincre qu’il peut devenir un joueur important au Standard. Mais en cas de blessure, suspension ou mauvaise forme, quel médian pourrait être utilisé?

Les options ne sont pas nombreuses. Puisque le club rouche n’avait finalement pas recruté de nouveau numéro 8 fin août, seuls des jeunes seront présents comme doublures. Cavagnera a le profil pour être ce remplaçant, reste à savoir si son coach aura confiance en lui.

Jérôme Deom manque très certainement de gabarit pour répondre aux demandes de son entraîneur. Comme Farouk Myia, remplaçant inattendu à Anderlecht, il sera plus à l’aise un cran plus haut.

Pour amener de l’impact physique, comme en Play-Offs 2 la saison dernière, Christian Luyindama pourrait monter dans l’entrejeu quand Alexander Scholz sera de retour. Laifis, déjà utilisé par Jankovic à ce poste, voire Fiore, également placé par Ferrera devant la défense, sont d’autres possibilités.

Place au vrai 4-4-2?

Beaucoup attendent de voir le Standard évoluer en 4-4-2. Cop et Sa pourraient former un duo redoutable, mais où placer Carlinhos? En le décalant sur le flanc, les Rouches devraient se priver d’Edmilson et un cran plus bas, il faudrait s’assurer qu’il n’abandonne pas Agbo Uche pour défendre.

Sa Pinto n’a pour l’instant pas montré l’envie de prendre de grands risques. La perte de son médian défensif l’incitera-t-il à oser plus?

Read more: https://www.walfoot.be/fra/news/lis/2017-10-04/le-standard-confronte-a-son-manque-de-banc#ixzz4ubUN4UHM

Commentaires

Commentaires

3 thoughts on “Le Standard confronté à son ‘manque’ de banc

  1. Exact Rouchpo, y a pire que moi, lol. Tous ces paramètres, on les connaissait déjà, et, finalement, quand on a fini la lecture, les solutions internes ne manquent pas. En plus, n’oublions pas que la tendance était de « dégraisser » le noyau, pas encore de le surpeupler !!

    1. Encore d’accord 🙂
      Et l’achat de ce lod ne m’inspire guère sans le connaître ; cela ressemble encore à un « coup » ou « pari pour l’avenir ».
      Pour concurrencer Marin peut-être qui n’est déjà pas titulaire du moins avant la blessure de Bokadi sans parler de Deom

Laisser un commentaire

Top