Vous êtes ici
Home >> Walfoot >> Un ex-rouche de renom se montre confiant : « Mais les Ostendais pourraient rendre service à Coucke »

Un ex-rouche de renom se montre confiant : « Mais les Ostendais pourraient rendre service à Coucke »

Présent lors des belles saisons du Standard au début des années 80, l’ancien Diable Rouge apprécie la qualité offensive du groupe liégeois et la mentalité de son entraîneur.

Walter Meeus voit le club rouche en Play-Offs 1. « Le Standard a le plus de chances. Même si ça peut être plus difficile d’aller s’imposer à Ostende qu’à Anderlecht », déclare-t-il dans Het Laatste Nieuws. « Les joueurs du KVO pourraient même rendre un service à Coucke. Vanhaezebrouck avait fait savoir qu’il préférait ne pas devoir affronter le Standard en Play-Offs 1. Je le comprends, même à mon époque on pouvait aller gagner 1-4 au Parc Astrid. »

Le problème est que les Rouches manquent de régularité. Dimanche, ils seront capables du meilleur comme du pire. « C’est vrai, mais ils ont tant de talent offensif. Des avants qui jouent sur leur talent, sur leurs qualités, mais aussi avec leurs émotions. Ils ne sont pas toujours efficaces, mais ils peuvent décider d’un match. Et c’est vrai aussi que derrière ce n’est pas toujours ça, ils font souvent des erreurs et Ochoa n’est pas un ‘gagneur de points’. S’ils encaissent en premier à Ostende, ce sera compliqué pour eux. »

Les Liégeois ont d’ailleurs du mal à tenir le zéro. « Ça ne m’étonne pas. Plus les joueurs offensifs sont forts, plus c’est difficile pour la défense. Si tout va bien, ils vont pousser jusqu’au bout. C’est typique de la mentalité liégeoise. »

Quand Preud’homme faisait pareil, le traitement n’était pas le même

Ricardo Sa Pinto n’est pas apprécié de tout le monde, mais l’ancien Diable Rouge est positif. « Je l’aime bien. Il a été considéré comme un oiseau rare par les trois-quarts de la presse, mais il est proche des Play-Offs 1. Attention, c’est un gars spécial. Mais le Standard est aussi un club spécial. »

Pour Meeus, on en a trop fait à son sujet. « Si Sa Pinto sprinte sur un but, on le prend pour un fou. Mais quant Preud’homme le faisait à Bruges, on disait que c’était pour réveiller son équipe. Comment appelle-t-on ça ? La perception. Sa Pinto est un gars du sud. Je connais la mentalité, le côté bouillant d’un Liégeois. Il convient très bien. Et il tient son groupe à sa façon. Mais la perception joue un grand rôle. »

[themoneytizer id= »13683-28″]

Read more: https://www.walfoot.be/fra/news/lis/2018-03-09/un-ex-rouche-de-renom-se-montre-confiant–mais-les-ostendais-pourraient-rendre-service-a-coucke#ixzz59FGG6AOH

Facebook Comments
Similar Articles

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top