La police grecque charge les supporters du Standard, Venanzi « compte obtenir justice »

Les supporters du Standard ont été chargés par la police grecque jeudi soir lors du match d’Europa League remporté 0-3 par le Standard sur le terrain du Panathinaikos, à Athènes.

Des supporters grecs auraient arraché un drapeau du Standard, ce qui a provoqué une réaction des supporters liégeois. Ceux-ci ont alors été chargés à deux reprises par la police à la mi-temps du match. Le président du Standard Bruno Venanzi et un responsable sécurité de l’UEFA ont ensuite tenté de ramener le calme.

Le Standard ne compte pas laisser sans suite ces événements. « Les actes inadmissibles des forces de l’ordre à l’encontre de nos supporters lors de Panathinaikos – Standard ne resteront pas sans suite », indique Bruno Venanzi vendredi sur son compte Twitter. « Je compte utiliser tous les moyens légaux pour obtenir justice et réparation ».

Sur le terrain, le Standard s’est imposé 0-3 face aux Grecs et s’est relancé dans la course à la qualification pour les 16e de finale. Le Standard compte désormais 5 points, tout comme le Celta Vigo, et partage la 2e place du groupe G derrière l’Ajax Amsterdam (10 points), qui est assuré de poursuivre son parcours. Les deux premiers du groupe sont qualifiés pour les 16e de finale.

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire