Vous êtes ici
Home > Walfoot > La métamorphose du Standard: d’une équipe faible offensivement à un rouleau compresseur spectaculaire et efficace

La métamorphose du Standard: d’une équipe faible offensivement à un rouleau compresseur spectaculaire et efficace

Il y a peu, nous parlions encore de la différence de buts négative du Standard. Les Rouches trouvaient difficilement le chemin du but. Mais cette époque est révolue. Depuis la trêve hivernale, le moteur est monté dans les tours et les hommes de Sá Pinto marquent les yeux fermés.

Du point de vue de l’efficacité, les Liégeois étaient longtemps au niveau du FC Malines c’est-à-dire la lanterne rouge. Les supporters du Standard avaient peu de chose à se mettre sous la dent. Mais voilà ! La roue peut tourner. En à peine cinq matchs (quatre en championnat et un en Coupe), les Liégeois ont trouvé le chemin des filets à 14 reprises. Comment est-ce possible ?

Le changement le plus notable est à mettre à l’actif de Renaud Emond. Contre Anderlecht, le sympathique attaquant a manqué une tonne d’occasions. Mais face au Club de Bruges, il a débouché le champagne après son hat-trick. Samedi passé contre Lokeren, l’avant de pointe de 26 ansa continué sur sa lancée. Orlando Sá n’est enfin plus seul devant. Et il y a encore eu la rentrée van Duje Čop. Le rapide Croate a longtemps séjourné à l’infirmerie mais au Daknam, il a aussi contribué à la victoire des siens.

La mayonnaise prende (enfin)

Mais il y a plus que cela ! Ricardo Sá Pinto semble avoir enfin trouvé la bonne combinaison dans son milieu de terrain. Au début de saison, il optait pour deux pare-chocs (Agbo et le blessé, Bokadi). Mais maintenant, il choisit souvent pour un seul médian défensif aux côtés du Roumain, Razvan Marin. Ce dernier semble avoir de l’or dans les pieds et est sur le point d’exploser.

Si, en plus, tu as des magiciens sur les flancs comme ‘Polo’ Mpoku et Edmilson (ou Emond comme face à Anderlecht), tu disposes alors de pas mal de créativité, de dynamisme et d’explosivité dans l’équipe. La mayonnaise commence à prendre. Nous avons pu l’observer contre le rival mauve et blanc et face au Club de Bruges qui a reçu une correction : 4-1 !

Nouveau maillon

L’importance du nouveau venu, Gojko Cimirot, ne peut pas non plus être sous-estimée. Le milieu de terrain défensif dispose des qualités footballistiques nécessaires et fait mieux tourner le coeur de l’équipe. C’est un profil complètement différente d’Uche Agbo ou d’Alexander Scholz (entretemps parti à Bruges) qui a dépanné contre Eupen.

A quelle station s’arrêtera le train du Standard ? Cela reste à déterminer mais les Rouches sont enfin lancés. En principe, cette équipe est capable d’atteindre les Play-offs 1. Après deux années au sein des Play-offs 2, un nouvel échec n’est pas une option. La continuité sera la clé de la fringante et imprévisible équipe de Ricardo Sá Pinto. Gagner deux fois d’affilée est déjà un bon début…

Read more: https://www.walfoot.be/fra/news/lis/2018-02-08/la-metamorphose-du-standard-dune-equipe-faible-offensivement-a-un-rouleau-compresseur-spectaculaire-et-efficace#ixzz56XQxc2LA

Commentaires

Commentaires

Similar Articles

Laisser un commentaire

Top