Juri Selak : « Emond, Mechele ou Heylen sont des pistes »

De nombreux noms circulent au Canonnier. Le manager de l’Excel Mouscron, Juri Selak, fait le point…

Mouscron cherche à se renforcer à moindre coût. Alors, les Hurlus se tournent vers des joueurs qui pourraient être disponibles via des prêts. Les Mouscronnois commencent tout doucement à avoir quelques pistes. Des noms résonnent de plus en plus dans les travées du Canonnier. Et c’est vers les grands clubs du royaume que le REM pourrait faire ses courses puisque l’Excel doit recruter des joueurs belges.

Du côté du Standard, deux noms sont régulièrement cités. Il y a celui de Renaud Emond. L’attaquant, qui a été révélé par Waasland-Beveren, ne semble pas être une priorité pour Yannick Ferrera. Mais les Waeslandiens seraient également sur la balle. Dino Arslanagic était aussi convoité. Formé au Futurosport, il semble plus proche de Zulte-Waregem que du Canonnier. Le Standard pourrait favoriser l’un ou l’autre prêt vu l’expérience François Marquet.

À Anderlecht aussi, plusieurs noms intéressent Mouscron. Michaël Heylen fait partie de ceux-là. Le défenseur sera particulièrement ciblé en cas de départ de Noë Dussenne. Mais l’Anderlechtois aimerait forcer sa chance au stade Vanden Stock. Et Zulte-Waregem serait aussi sur le coup… Dodi Lukebakio serait aussi dans les petits papiers mouscronnois mais, là-aussi, les Hurlus font face à une grosse concurrence.

À Bruges, c’est Brandon Mechele que Mouscron convoite. Mais comme pour les autres, le REM doit faire face à une grosse concurrence et pas spécialement à une grande volonté du joueur.

« Tous ces joueurs sont des pistes ou ont été proposés », confirme le manager Juri Selak. « Il y a beaucoup de joueurs sur le marché et je n’ai pas spécialement l’impression que cela bougera très fort d’ici les deux derniers jours du mercato. »

Mais Mouscron ne doit pas trop attendre…

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire