Kingue et Remacle dans le noyau des bannis

Le noyau professionnel dirigé par Yannick Ferrera ne compte plus 30 joueurs, mais 26, dont 23 joueurs de champ. C’est que si Ivan Santini a quitté le navire principautaire pour rejoindre Caen, trois éléments ont été priés de quitter l’effectif professionnel.

Il s’agit du défenseur central camerounais Olivier Kingue, de Renaud Emond et de Mohamed Yattara, qui avait eu une franche discussion avec Ferrera après son retour de prêt d’Angers et le coup de sang qui, la saison dernière, l’y avait précipité. Sans que cela ait eu l’effet escompté… Prévenus hier matin, Kingue et Yattara se sont entraînés en marge de l’effectif des U21, sous les ordres de Luigi Pieroni, l’adjoint d’Alex Chteline chez les Espoirs rouches.

Au menu, de la course. Le message est clair pour les intéressés, priés de ne pas s’éterniser à Sclessin où on ne compte plus sur eux. Yattara et Kingue s’entraîneront désormais quotidiennement en compagnie de Rochinha, Jonathan Okita, Yannis Mbombo, Achraf Achaoui et Sylvio Ouassiero, mais aussi de Martin Remacle, à qui il a été demandé hier de les rejoindre. Une structure va être mise en place, puisque contractuellement, tous ces joueurs doivent bénéficier d’un encadrement pro. C’est Eric Deflandre qui pourrait être amené à les prendre en charge, jusqu’à ce qu’une solution (transfert ou rupture de contrat) soit trouvée.

D’ici quelques jours, ce « noyau des bannis » pourrait accueillir un ou deux joueurs supplémentaires émargeant à l’effectif pro.

Capture

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire