Nicolas Penneteau après Charleroi – Standard (2-3) et à propos des fans liégeois: « Ils ont foutu le bordel, ils ont réussi ce qu’ils voulaient »

Incroyable match entre Charleroi et le Standard. Sur le plan sportif, les Rouches ont renversé la vapeur, eux qui étaient menés après une interruption.

Car ce derby wallon a été arrêté suite à l’envoi de pétards, de sièges et de projectiles en tout genre en direction de Nicolas Penneteau, le gardien des Zèbres. « Ils ont foutu le bordel, ils ont réussi ce qu’ils voulaient », expliquait le keeper au micro de nos confrères de Voo Foot et Proximus TV.

Vous l’avez compris, le gardien de but de Charleroi est en colère. « Un derby, c’est chaud. C’est normal. Mais aujourd’hui, c’est incroyable. Car nous n’avons pas pu jouer au ballon. Le match a été souvent arrêté. C’est triste de connaître autant de coupures en seulement 90 minutes de jeu. Ils ont foutu le bordel, ils ont réussi ce qu’ils souhaitaient« .

Ces mots sont durs. Très durs, même. Mais ce dimanche, on a vu des choses qu’on déteste voir dans des stades de football. Durant la rencontre, des projectiles en tout genre ont été envoyés des tribunes ‘liégeoises’. « Nous ne jouons pas au football pour vivre de telles choses. Je suis déçu. Surtout que nous avons perdu trois points« .

Karel Geraerts préférait, lui, évoquer le côté sportif. « C’est dommage d’encore prendre deux buts sur coups de coin. L’arrêt du match, c’est pour les deux équipes. Je suis déçu. Nous menions et nous auions dû nous imposer« .

 

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire