PO1 : le baromètre de Marc Degryse

Marc Degryse, le chroniqueur de Sport/Foot Magazine, livre son analyse des six derniers prétendants au titre.Les play-offs à venir ont tout pour être les plus serrés de l'histoire. Trois fois, seulement, l'équipe qui avait terminé la phase classique en tête n'a pas été sacrée. Vu les écarts minimes, on pourrait

Razvan Marin: le cerveau du Standard

Anderlecht et Bruges ont fait plouf avec leurs Roumains bien chers. Le Standard a transformé le sien en cerveau de l'équipe. Marin a pris des bleus. Puis il a explosé.La scène se passe sur un terrain de l'Académie pendant cet été. Razvan Marin a un peu de mal à comprendre

Standard : au rayon bricolage

La victoire à Ostende semble avoir rassuré pas mal de monde même si la route qui mène là où le Standard devrait être est encore longue. Explications.Crise. Ce mot est balancé à tort et à travers quand ça va moins bien alors que quelques semaines plus tard, ces mêmes observateurs

Spécial Standard : Rouche Passion

L'année 2018 est placée sous le signe des chiffres ronds pour le Standard. Il fête ainsi ses 120 ans - même si, preuves à l'appui, il ne compte que 118 ans, comme nous le démontrons dans ce "Spécial" -, de même que sa centième saison au plus haut niveau du

Standard : la route du jeu

Lancé dans un cycle qui doit apporter de la rigueur et des automatismes dans un football passionné, le Standard a minutieusement balisé son trajet. Pourtant, le voyage reste long.La huitième journée de championnat se termine par un sprint de Ricardo Sa Pinto. Nous sommes le 24 septembre 2017, et le

Emilio Ferrera : le Special One

Le T1 des Rouches est un des personnages les plus clivants du football belge. Preuve supplémentaire : son année particulièrement tumultueuse du côté de Neerpede.Ce dimanche, le Standard se déplace à Anderlecht dans le cadre d'un Clasico entre deux formations dont la copie depuis le début de championnat n'est guère

Michel Preud’homme : l’homme à tout faire

Si Bruno Venanzi n'a jamais voulu être un président omnipotent, son nouveau bras droit, Michel Preud'homme, ne semble, lui, pas avoir peur du pouvoir. Une nouvelle politique judicieuse pour de nombreux sympathisants rouches, mais qui comporte quelques dangers, notamment concernant les transferts. Explications.Michel Preud'homme n'a pas attendu d'apposer sa signature

Standard : rodage attendu

À cours d'inspiration, le Standard a calé face aux promus du Cercle Bruges après avoir déjà bafouillé à Waasland-Beveren. Explications d'un début de saison plutôt mitigé.Sclessin n'avait plus sifflé ses couleurs depuis longtemps. Mais comment aurait-il pu en être autrement après la purge à laquelle les spectateurs de ce Standard