Emilio Ferrera : le Special One

Le T1 des Rouches est un des personnages les plus clivants du football belge. Preuve supplémentaire : son année particulièrement tumultueuse du côté de Neerpede. Ce dimanche, le Standard se déplace à Anderlecht dans le cadre d'un Clasico entre deux formations dont la copie depuis le début de championnat n'est guère

Michel Preud’homme : l’homme à tout faire

Si Bruno Venanzi n'a jamais voulu être un président omnipotent, son nouveau bras droit, Michel Preud'homme, ne semble, lui, pas avoir peur du pouvoir. Une nouvelle politique judicieuse pour de nombreux sympathisants rouches, mais qui comporte quelques dangers, notamment concernant les transferts. Explications. Michel Preud'homme n'a pas attendu d'apposer sa signature

Standard : rodage attendu

À cours d'inspiration, le Standard a calé face aux promus du Cercle Bruges après avoir déjà bafouillé à Waasland-Beveren. Explications d'un début de saison plutôt mitigé. Sclessin n'avait plus sifflé ses couleurs depuis longtemps. Mais comment aurait-il pu en être autrement après la purge à laquelle les spectateurs de ce Standard

Standard, l’armée rouche est en marche

En quelques semaines, les guerrilleros de Sa Pinto ont fait place à un commando discipliné, prêt à écouter les ordres de mission du général Preud'homme. Résultat d'un été militarisé. Le charisme s'est habillé en polo bleu pastel. De retour sur le banc de touche de Sclessin, où il a acquis le

Standard : les pieds nickelés

Comment le Team MPH fonctionne au Standard, comment le duo de T1 bosse et se répartit les rôles, comment Michel Preud'homme (re)met sa griffe sur le club. Tabou, tout ça ? Non, ça ne l'est plus après une longue discussion explicative avec Emilio Ferrera. Mais pourquoi est-ce lui que Preud'homme veut emporter

Standard : chez Mehdi

Fallback Image

Il paraît que le football est un sport collectif. Que les matches ne se gagnent pas tout seul. Que la tactique est devenue incontournable. Mais les apparences ne pèsent pas bien lourd face au talent de Mehdi Carcela. En trois mois, le Prince de Liège a réinventé le jeu du

Edmilson : « Je n’ai peur de personne »

Le Belgo-Brésilien est l'homme du money time du Standard. Entre Cité ardente, Sa Pinto, les Diables, et un éventuel transfert, Majic Edi Junior se raconte avec l'accent teinté de sonorités latino-liégeoises. Edmilson Junior à propos... ...de sa forme étincelante du moment : "C'est le travail d'une saison entière, j'ai bossé dur avant

Mercato : le Standard a enfin la main

Le club principautaire aimerait le moins de bouleversements possibles l'été prochain. Même si les sollicitations sont de plus en plus nombreuses. Le partage ramené de Bruges a prouvé que le Standard est (avec Genk) l'équipe de cette première moitié de plays-offs. Ce retour inespéré (le Club Bruges menait 3-1 à la