Le Standard pourra-t-il éviter le huis clos?

Suite au tifo polémique déployé à Sclessin concernant Steven Defour, le club du Standard de Liège avait écopé d’un match à huis clos avec un sursis d’un an. L’interruption du match à Charleroi va-t-elle avoir de lourdes répercussions?

Les supporters du Standard ont superbement soutenu leurs joueurs dimanche soir au Stade du Pays de Charleroi. Cependant, ils n’ont pas tout fait dans les règles de l’art. Tout a commencé avant le début du match avec une pluie de fumigènes propulsés sur le terrain. Ensuite, deux gros pétards ont été lancé près du Carolo Nicolas Penneteau. La seconde fois, Luc Wouters a renvoyé les deux équipes aux vestiaires pour une durée d’environ six minutes.

Cela va-t-il avoir une conséquence facheuse pour les supporters se rendant à Sclessin? Suite au tifo qui décapitait Defour, le Standard devait faire face à une menace d’un huis clos en cas de nouveau débordement. Les supporters devaient rester sages jusqu’au 9 février 2016. C’est raté. Mais ce ne sont pas les mêmes faits qui seront reprochés aux Liégeois. De plus, un huis clos peut-il tomber alors que les derniers actes se sont passé à l’extérieur?

Pierre Locht, le directeur juridique, aura-t-il l’occasion de bien défendre une nouvelle fois la cause rouche?Mehdi Bayat et Pierre-Yves Hendrickx espérent eux des sanctions plus lourdes qu’une petite amende. Mais des milliers de personnes doivent-elles être punies à cause d’une vingtaine de personnes? Le Standard avait déjà contesté la légalité d’un huis clos.

Cette mesure serait en effet un peu trop facile à prendre. « Avec les caméras de sécurités, nous devons pouvoir être en mesure d’identifier et de condamner sévèrement les supporters fautifs. J’insisterai sur ce point auprès de la Pro League », déclarait Bayat. On espère que Sclessin ne devra pas fermer ses portes pour une minorité.

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire