Jankovic : « Raman fait un travail énorme »

Crispé lors de ses premières rencontres avec la presse depuis sa prise de pouvoir à l’Académie, Aleksandar Jankovic commence à s’ouvrir légèrement.

Dimanche, il emmènera ses troupes à Lokeren, un club qu’il a dirigé pendant quelques mois, en 2009, après y avoir exercé aussi la fonction d’adjoint. « Depuis cette époque, ce club a bien évolué grâce notamment au travail de Peter Maes qui a amené de la stabilité », soutient l’entraîneur serbe. « J’ai des souvenirs magnifiques d’une période turbulente avec un passage de témoin entre deux directeurs sportifs. Maintenant, quand on évolue avec une telle envie contre Vigo, on sait que cela va motiver nos prochains adversaires. Mais nous allons tout faire pour imposer notre style. » Mais avec quels joueurs de son noyau pléthorique comprenant 33 éléments ? « Il y aura de légères retouches dans le groupe tout en gardant la même ligne de conduite et les mêmes idées. »

NOMBREUX PROFILS

Reste à voir quel secteur sera touché par ces remaniements. A cet égard, depuis jeudi, l’inefficacité de Raman interpelle, lui qui a eu l’occasion d’apporter un premier succès au Standard en Europa League en fin de première période. « Raman a un tempérament généreux mais il manque de réussite. Il effectue un travail énorme et est complémentaire avec Belfodil, ce qui est une valeur ajoutée. Je veux installer une mentalité exceptionnelle dans le groupe. Et pour ne pas donner d’occasions à l’adversaire, le pressing constant de Belfodil et Raman, aux départs des actions de Genk et Vigo, a été important. Maintenant, je dispose de joueurs qui ont des profils différents : le petit Raman, le grand costaud Orlando Sa, le mobile Mbenza sans oublier Ryan Mmaee. On va essayer différentes options. »

Des tests qu’il va peut-être déjà effectuer ce dimanche, à Lokeren, mais sans doute plus probablement mercredi prochain, à Geel, dans le cadre de la Coupe de Belgique. L’accumulation
des rencontres n’est effectivement pas propice à une multiplication des essais…

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire