Exclusif : Casanova, Vukomanovic, Antonetti : qui pour coacher le Standard?

Dans les bureaux du Standard, ça travaille plus qu’ailleurs. En ce dernier jour de mercato, les dirigeants liégeois vont devoir boucler les derniers transferts tout en jonglant avec les nombreuses candidatures pour le poste d’entraîneur.

La saga entre Ivan Vukomanovic et le Standard de Liège n’est pas terminée. Viré la saison dernière alors que son équipe réalisait de bons résultats après le renvoi de Guy Luzon, l’ancien T2 serbe avait été approché pour réintégrer le staff comme assistant de son ancien mentor, Slavo Muslin. Étrange, mais Vuko ne semble pas avoir gardé trop de rancoeur. Il pourrait donc accepter un nouveau mandat dans le club rouche.

Et selon nos informations, un retour est bien probable. Si on pouvait lui reprocher de préconiser un style de jeu plus prudent, moins porté rapidement vers l’avant (bien qu’il n’ait pu avoir Ezekiel dans son groupe), Vukomanovic avait une excellente relation avec une bonne partie du vestiaire. Cette raison pourrait bien être décisive, puisque nous avons pu constater avec le match à Bruges qu’il y a de gros soucis de mentalité dans ce groupe.

Le Serbe va faire face à une concurrence belge, mais surtout française. Selon nos informations, Alain Casanova est très intéressé par le poste de T1. Contrairement à Muslin, le coach de 53 ans est un exemple de régularité puisqu’il était il y a peu l’entraîneur en poste à la plus longue longévité en Ligue 1. Du 30 mai 2008 au 16 mars 2015, Casanova a coaché Toulouse.

Sous ses ordres, les carrières d’André-Pierre Gignac, Cédric Carrasso, Etienne Capoue, Wissam Ben Yedder ou encore Franck Tabanou ont décollé. Amoureux du beau jeu, Casanova pourrait amener de bonnes variantes dans un club qui a eu un style de jeu trop rudimentaire ces dernières années.

Grâce à ses bonnes connexions en France, le Standard profiterait d’un tel coach lors des prochains mercatos. De plus, l’ancien gardien pourrait notamment être proche des joueurs français du noyau et relancer Yohann Thuram et aider Yattara, deux joueurs moins brillants en Belgique qu’ils ne l’étaient en France.

Frédéric Antonetti est également un coach intéressé par le Standard. Et le Corse de 54 ans aurait déjà pu être en place avant le début de saison si les discussions avec Roland Duchâtelet n’avaient pas fait fuir l’ancien entraîneur de Bastia, Nice et Rennes. L’offre de l’ancien président n’avait pas plu à Antonetti a-t-on appris.

Son caractère bouillant fait de lui un coach dont la mentalité collerait très bien avec l’ADN du Standard, même si cela risque également de faire beaucoup d’étincelles. Il y a évidemment un tas d’autres options, mais elles sont cependant moins probables à l’heure actuelle. Ce sera au quatuor Venanzi – Claes – Van Buyten – Lawarée de choisir.

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire