Deux matches de suspension pour Samy Mmaee qui pourrait finalement en louper six

La Commission des Litiges a décidé d’infliger, mercredi, deux matches de suspension à Samy Mmaee, le jeune défenseur central du Standard, coupable d’un tacle trop appuyé le 14 septembre sur la pelouse de Waasland/Beveren, avec les Espoirs rouches.

Elle a donc suivi l’avis du parquet de l’Union belge, qui avait proposé deux journées de suspension, malgré le fait que le procureur fédéral avait affirmé n’être pas opposé à un match de suspension et un autre en sursis.

Résultats des courses : le Standard ira en appel et reprendra la direction de Bruxelles vendredi. Logiquement parce qu’au lieu de faire l’impasse sur deux matches, Samy Mmaee en louperait en réalité… six en vertu d’un nouveau point de règlement, ajouté cet été, qui prévoit qu’« un joueur, après avoir purgé sa suspension, ne peut jouer dans les six jours qui suivent pour une autre équipe de son club ».

Explication. Si le Standard avait accepté la transaction de deux journées du parquet fédéral oui s’il n’avait pas été en appel de la décision rendue par la Commission des Litiges, Samy Mmaee aurait purgé deux matches de suspension à compter du 7 octobre, à savoir ceux programmés les 19 et 26 octobre avec les U21 du Standard, mais aussi les rendez-vous fixés « dans les six jours qui suivent», c’est-à-dire Charleroi – Standard le 25 octobre, Standard – Malines le 28 octobre et Saint-Trond – Standard le 1 er  novembre, tous avec l’équipe première qui, comble de malchance, joue à ce moment-là, trois matches en huit jours. En plus d’un match de Coupe de Belgique prévu face à Eupen le 28 octobre avec les Espoirs.

Une preuve de plus par l’absurde que ce point de règlement est grotesque et constitue, à l’heure où tout le monde ne jure plus que par la formation, une entrave à la progression des jeunes qui frappent à la porte de l’équipe première. Damien Dussaut en avait déjà fait l’amer constat le 13 septembre, lorsqu’il n’avait pu disputer Standard-Lokeren, qu’il devait débuter, à la suite d’une exclusion remontant au… 8 septembre 2014, avec les Espoirs.

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire