Vous êtes ici
Home > Standard-Rouche.be > Le mot de « Sigur » : THRILLER

Le mot de « Sigur » : THRILLER

C’est en effet un film à suspens que nous vécu hier. Un scénariste n’aurait pas pu trouver mieux pour mettre nos nerfs à l’épreuve.

Mircea a bien failli nous jouer un mauvais tour mais les surprises venaient surtout de RSP qui modifiait son onze habituel. On peut comprendre les remplacements de Agbo, Laifis et Polo, futurs suspendus. Par contre, le remplacement de Faï ne me semblait pas nécessaire, il n’avait poutant pas démérité lors de ses derniers matchs.

Certains vont me dire que Poco a marqué un but précieux… et donc que RSP a bien fait de le mettre dans le onze de base. Je ne suis toutefois pas d’accord avec cette vision. Son but est chanceux, mais par contre les deux premiers buts adverses viennent du côté gauche. Le premier suite à une énième stupide faute inutile et un retour en dilettante, le deuxième où il brille par son absence. J’ai beaucoup apprécié Poco il y a quelques années, mais à présent son rôle devrait se limiter à un rôle de remplaçant.

Je n’oublie pas que notre équipe a joué avec un fantastique douzième homme qui n’a rien lâché jusqu’au bout. Je trouve que notre public, qui était déjà le meilleur de Belgique, devient aussi un des plus respectueux. Pas de racisme et pas de jets de gobelets chez nous, le public est en amélioration constante, comme l’équipe.

Le point noir de la soirée est évidemment la carte rouge de Luyindama. Sur place, les deux cartes jaunes paraissaient bien abusives, mais à la vision des images télé , je peux comprendre l’arbitre qui a , somme toute, fait un bon match et c’est à souligner tant il y a longtemps que ce n’était plus arrivé. Cette carte rouge risque bien de nous handicaper dans notre course aux PO1 à moins qu’elle soit jugée suffisante mais il ne faut pas attendre de cadeau du Comité vis-à-vis du Standard !!

Le week-end fut moins drôle pour les barbies, qui vont seulement commencer à déguster leur changement de direction, qui ne se fait jamais sans mal, on en a eu l’expérience.

La chance tourne et, pour le moment, elle est plus de notre côté que du leur, et c’est tant mieux !

Certains seront surpris aussi du résultat de Beveren qui a réalisé un bon match contre Bruges ce qui me conforte dans mon idée de les voir avec nous en PO1 malgré les départs de deux pions essentiels, Morioka et Seck.

Bref, des points perdus par Bruges, Anderlecht, Antwerp, Beveren, Charleroi, Saint-Trond et la semaine prochaine il y a un certain Bruges-Genk, voilà de quoi nous encourager pour la suite.

A nous de prendre au minimum un point à Charleroi, qui n’a pas l’air au mieux et que nous prenons peut-être au bon moment.

Bruges, Charleroi et Anderlecht en perte de vitesse et nous en plein boom, qui aurait pu prédire cela il y a encore 3 semaines d’ici ? Comme quoi en football tout peut très vite changer, la vérité d’un jour n’est pas celle du lendemain, et c’est aussi cela tout son charme.

Bonne semaine à tous et vivement dimanche prochain pour la suite du thriller! Aux armes !

Sigur

 

Commentaires

Commentaires

Similar Articles

2 thoughts on “Le mot de « Sigur » : THRILLER

  1. Poco n’est pas seulement auteur d’un but, il est aussi l’auteur de l’assist sur le but de la victoire. Fai n’a aucun placement et est responsable de quantité de buts quand il joue, c’est vrai il court vite, mais c’est insuffisant. ^De plus il est nul offensivement, il rate TOUS ses centres.

  2. Pocco, pas pocco. Fai ou pas fai ! Est ce bien là l’essentiel ?
    Je rejoinds pour ma part l’analyse de Sigur, mais ne dénigre pas pour autant Pocco, comme vous le verrez dans mon mot du jour, transmis ce matin. L’homme a vieilli, c’est certain, mais possède encore de beaux restes. Il faut juste limiter son positionnement et ne plus lui demander d’arpenter tout son flan. Bref, pour moi, les deux peuvent très bien jouer ENSEMBLE ! En tous cas, merci à Sigur de s’être lance et de m’avoir précédé, chose peu aisée, lol

Laisser un commentaire

Top