Yohann Thuram réagit après la grogne de ses supporters: Je comprends les sifflets, j’ai fait perdre des points au Standard

Yohann Thuram a vécu, samedi, une soirée extrêmement pénible. Celle-ci a tourné au cauchemar après 8 minutes et 50 secondes de jeu, lorsqu’une perte de balle suicidaire d’Arslanagic profitait à De Ceulaer puis Gounongbé, lequel déboulait dans le rectangle liégeois pour expédier un ballon que Thuram remettait à… De Ceulaer.

« J’ai fait perdre des points à mon équipe », admettait honnêtement le gardien français au coup de sifflet final. « Je suis responsable…  » Comme un certain Eiji Kawashima avant lui, mais aussi, un peu plus loin, Yohann Thuram a entendu, samedi, ses oreilles siffler, puisqu’à partir de là, il a été conspué lors de chaque touche de balle. Insulté aussi, alors qu’après la demi-heure de jeu, c’est le nom de Guillaume Hubert, le deuxième gardien dans la hiérarchie, qui a été scandé sur l’air des lampions. « C’est le football », a ajouté Yohann Thuram. « Les gens sont venus pour nous voir gagner et on ne gagne pas. Je comprends donc tout à fait les sifflets du public à mon égard… »

Voilà donc un problème de plus à régler pour Yannick Ferrera. « Yohann a reconnu ses erreurs, c’est une bonne chose », dit-il. « Mais comme les autres joueurs, il se peut que sa place soit remise en question… »

Le premier, Adrien Trebel a volé au secours de son compatriote et équipier d’infortune : « Si vous venez le voir à l’entraînement, vous seriez impressionnés par ce qu’il fait. C’est difficile pour lui et pour toute l’équipe…  »

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire