Porto doit 190.000 € au Standard

À la fin de l’année 2014, le Standard avait déposé plainte devant la FIFA contre le FC Porto.

En cause, les indemnités de formation que le club portugais refusait de verser dans le cadre du passage, à l’été 2013, de l’international espoir belge Joris Kayembe de Sclessin au stade du Dragon. Porto arguait du fait que le Standard n’avait jamais proposé de contrat à Kayembe et, implicitement, qu’il ne souhaitait pas le conserver. Et, très concrètement, qu’il n’y avait donc, dans le chef du club liégeois, aucune somme à réclamer. En bord de Meuse, on s’appuyait, à l’inverse, sur une proposition de contrat formulée à l’intéressé par e-mail par Jean-François de Sart, alors directeur sportif des Rouches, ce à quoi Porto avait répondu que ladite proposition aurait dû être adressée par courrier recommandé et qu’elle était donc sans valeur.

AUTRE LITIGE EN COURS

À l’arrivée, c’est le Standard qui a obtenu gain de cause : Porto a été condamné par la FIFA à verser la somme de 190.000 euros en indemnités de formation au club principautaire, estimant, selon les motivations de la décision, que le Standard avait apporté la preuve qu’il souhaitait conserver Joris Kayembe, parti pour Porto contre la volonté du club liégeois. Un autre litige avec Porto, relatif au transfert de Tony et Célestin Djim, est pendant, pour les mêmes raisons. Ici, la décision devrait intervenir dans les prochains mois.

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire