Jonathan Viera, le joueur que le Standard aurait dû garder

Pas conservé par les Rouches l’été dernier malgré avoir aidé Las Palmas à retrouver la Liga, le médian offensif est en très bonne forme puisqu’il vient d’inscrire un but décisif à Valence. Son troisième de la saison.

Arrivé gratuitement au Standard pour deux ans en été 2014, Jonathan Viera avait terminé son passage au FC Valence par un prêt au Rayo Vallecano, où il avait participé à 26 rencontres. Mais freiné par des blessures, le média offensif espagnol n’avait pas réussi à s’adapter en Belgique.

Il n’a été titulaire que deux fois en championnat sans aller jusqu’au bout de la rencontre. 123 minutes en championnat, 122 en Europa League mais un but à Feyenoord qui a failli rapporter un bon point.

Pour le relancer, le Standard l’a envoyé à Las Palmas, son premier club. Il a rapporté un point lors de son premier match mais il a fallu attendre le mois de mai pour le voir exploser. Avec cinq buts, il a été élu joueur du mois en D2 espagnole. Mais il a surtout inscrit un goal décisif qui a permis à Las Palmas de se jouer de Saragosse lors des Play-Offs pour la montée.

Un retour à Liège trop tardif

Le problème majeur était la durée de la saison en Segunda Liga. Viera a joué le dernier match pour la montée le 21 juin. Le joueur espagnol avait donc encore besoin de vacances avant de rentrer en Belgique. Mais à l’Académie du Standard, c’est Slavo Muslin qui avait pris le pouvoir. Le coach serbe voulait voir ses joueurs totalement prêts physiquement, ce qui n’était pas favorable à Jonathan Viera.

Le club liégeois a alors profité de la bonne cote du joueur suite à son retour en puissance pour le vendre. C’est évidemment Las Palmas qui a fait le nécessaire pour signer un Viera qui préférait de toute façon rester au pays. Le Standard a pu en obtenir un peu moins d’un million d’euros.

Son retour en Liga se passe plutôt bien au niveau personnel. Son équipe traîne dans le bas du tableau, mais Viera a pu inscrire trois buts. Et pas n’importe lesquels. Son premier était au Camp Nou lors d’une défaite 2-1. Le suivant a permis d’ouvrir le score lors d’une victoire contre la Sociedad.

Le dernier, c’était samedi soir. Valence avait pris les devants mais Jonathan Viera a puni son ancienne équipe. Le joueur qui n’était pas à son avantage au Standard compte désormais 96% du temps de jeu possible et est capable de se jouer de Piqué.

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire