Emond : « Je reviens de très loin »

Ce but, Renaud Emond l’attendait depuis… un an, depuis le 25 octobre 2015 précisément lorsqu’il avait offert, d’une reprise de volée, la victoire au Standard lors du choc wallon à Charleroi.

Depuis, l’attaquant gaumais avait enchaîné les frustrations, au point d’être expédié dans le noyau B par Yannick Ferrera. C’est dire si, hier, de nombreux sentiments ont accompagné la célébration de son but. « J’attendais ce moment avec beaucoup d’impatience », dit-il. « L’ovation du public m’a fait chaud au coeur, plus peut-être que le fait d’avoir inscrit ce penalty…» Emond s’est dirigé vers Aleksandar Jankovic. « Ce que je lui ai dit ? Je ne sais même plus. Je voulais simplement le remercier pour m’avoir dit, lors de son arrivée, qu’il comptait sur moi. » A distance, Jankovic confirme: « Renaud fait preuve d’une mentalité exemplaire, d’une grande générosité et d’une humilité qui me plaît. Et la manière dont l’équipe a fêté son but montrer qu’il est respecté dans le groupe… » Ce but, c’est aussi et d’abord, pour Emon, une récompense.

« Je n’ai jamais rien lâché. Je voulais montrer à ceux qui ne croyaient pas nécessairement en moi que j’avais le potentiel pour réussir ici, au point de n’avoir jamais songé, cet été, à un départ, malgré des offres qui m’auraient permis de mieux gagner ma vie. J’ai préféré m’accrocher et j’ai travaillé trois fois par jour, plus que mes équipiers. Le travail paye toujours… » Emond le dit sans détour, il revient de l’enfer mais veut profiter de l’instant présent, qui suffit à son bonheur. « Je reviens de loin. Je ne sais pas si mon statut va changer mais je veux prouver que je peux être le remplaçant d’Orlando Sa. Depuis que j’ai débarqué à Sclessin, j’estime ne pas avoir réellement reçu ma chance. J’entends par là bénéficier de 4 ou 5 matches d’affilée comme titulaire pou montrer ce que je vaux vraiment… »

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire