C’est Sept à la maison pour Bruges face au Standard

Le Standard n’a pas existé à Bruges, ou presque. L’esprit des défenseurs était en tout cas resté à Liège, les Blauw en Zwart se sont fait plaisir.

Après quelques secondes, Bolat était tout proche d’offrir un gros cadeau à son ancienne équipe sur une glissade, mais il se rachetait en repoussant la balle du pied, bien qu’en faisant tomber Yattara par la même occasion.

Teixeira va intervenir deux fois de justesse mais l’ouverture du score tombera lors de la troisième offensive. Victor Vazquez a un boulevard pour lancer Diaby dans le dos d’Arslanagic, l’attaquant brugeois évite Thuram avant de mettre le ballon dans le but.

Oularé et Diaby passeront tout près du deuxième but, mais c’est Ruud Vormer qui s’en est chargé sur un ballon de Duarte. La défense du Standard était encore à la ramasse…Thuram ne fait pas mieux.

Le Standard réduira directement l’écart avec Ivan Santini. Le Croate lisait mieux la trajectoire du centre de Milec que Duarte. Mais on enchaîne directement avec un autre but, celui du puissant Oularé qui envoie un boulet de canon dans le but avec l’aide du dessous de la barre.

Pas de répit, le Standard vit son cauchemar avec un doublé direct d’Abdoulaye Diaby. Arslanagic avait tenté de repousser le ballon mais il est arrivé dans les pieds du Malien, esseulé sur la droite.

Seconde période

La seconde mi-temps recommençait avec deux changements au Standard. Yattara et Arslanagic, les plus mauvais, étaient remplacés par Ryan Mmaee et Corentin Fiore.

Mmaee allait être la seule éclaircie de ce match qui devenait bien plus calme. Mais avec la montée de Dierckx, la rencontre allait s’emballer de nouveau dans le camp du Standard. Claudemir ajoutera le cinquième but en reprenant de la tête un coup-franc de Vormer.

Sur un centre de Dierckx, Diaby s’offrait un triplé, le sixième et pas dernier but de son équipe. Il aurait pu inscrire un quadruplé plus tôt si le poteau n’avait pas repoussé son envoi sur une passe de revenant Thomas Meunier, mais il se réalisera tout de même à la dernière seconde du match !

Le Standard va avoir du mal à se remettre de cette défaite catastrophique. Heureusement, il y a deux semaines de « repos » avec la trêve internationale. Et ça ne pourrait être pire.

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire